Dimanche 26 septembre 2021

Colloque : Anne de France

Par Chloé Da Fonseca · Le Journal des Arts

Le 28 mars 2012 - 366 mots

La ville de Moulins consacre deux journées de conférences à l’une de ses figures historiques les plus importantes : Anne de France (1461-1522).

Fille aînée du roi Louis XI, épouse de Pierre de Beaujeu devenu Duc de Bourbon, régente lors de la minorité de son frère Charles VIII, Anne de France, surnommée « Madame la Grant », est un personnage, parfois oublié, dont les multiples facettes suscitent l’intérêt des historiens.

Après une introduction de Jean Cluzel, membre de l’Institut français, la première journée du colloque se concentre sur Anne de France « femme de pouvoir ». Enseignants et chercheurs étudient la politique d’Anne de France, que ce soit à la tête du royaume ou de son duché. En politique habile, Anne a su, durant la régence, asseoir son pouvoir face aux grands du royaume lors de la Guerre folle. Entre ceux qui voulaient instaurer un conseil de régence et ceux qui espéraient imposer leur indépendance à la Couronne, l’intelligence politique aiguë d’Anne de France lui a permis de surmonter les menaces et de conserver l’unité du royaume. Se retirant ensuite dans son domaine du Bourbonnais, elle l’administra d’une main de fer, s’opposant notamment aux intrusions royales.

La seconde journée s’ouvre sur le « mécénat féminin autour de 1500 ». À Moulins, Anne de France tenait l’une des cours les plus fastueuses du royaume où elle attira de grands artistes dont Jean Hey. Partant de son patronage, les intervenants étendent l’analyse vers d’autres femmes mécènes de l’époque. Création de monastères (Marguerite d’Autriche, sainte Jeanne de France), protection d’artistes et de lettrés (le Maître de Moulins, identifié à Jean Hey, dont la renommée s’étendit jusqu’à Paris), certaines cours féminines surent rayonner par-delà leur duché ; le mécénat d’Anne sur le Bourbonnais marqua l’apogée de l’activité engagée par les ducs depuis plusieurs décennies.
La ville de Moulins propose également des visites guidées en parallèle du colloque : au Musée de la Visitation le vendredi et à la cathédrale Notre-Dame pour admirer le Triptyque du Maître de Moulins le samedi.

ANNE DE FRANCE, ART ET POUVOIR EN 1500

Les 30 et 31 mars 2012, 8h30-17h et 9h-17h30, à la Chapelle de l’Hôtel de Paris, 21, rue de Paris, 03000 Moulins, http://www.ville-moulins.fr/Colloque-Anne-de-France.html

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°366 du 30 mars 2012, avec le titre suivant : Colloque : Anne de France

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque