Dimanche 16 décembre 2018

Clair-obscur

Par James Benoit · L'ŒIL

Le 14 décembre 2016 - 134 mots

POLAR - À la fois intrigue policière dans une Rome en perdition et récit historique sur la vie du Caravage, le dernier roman de Francesco Fioretti est une œuvre à double entrée qui dresse en toile de fond un tableau détaillé de l’Italie de 1605 dans ce qu’elle a d’ombres et de lumières.

Sous l’œil du peintre enquêteur, fougueux et vengeur, se dépeignent les nuances de l’architecture sociale de son temps, ses tensions culturelles et politiques. Des meurtres de prostituées en série semblent liés. Anna, son modèle, sa madone, est retrouvée morte, sans doute empoisonnée. Sous l’éclairage de biais d’un « pourquoi pas ? »  romancé, les tableaux de scènes mythiques ou religieuses du maître s’épaississent dès lors d’une explication investigatrice, dont la composition est la trame et le choix des modèles, le fond.

Francesco Fioretti, Dans le miroir du Caravage

HC Éditions, 19,90 €

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°697 du 1 janvier 2017, avec le titre suivant : Clair-obscur

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque