Critique d'art

Chaire Fresh

Par Christophe Domino · Le Journal des Arts

Le 3 mars 2006

Réunissant les contributions de trente-cinq auteurs, « Fresh Théorie » apporte sa pierre au débat sur le dépassement du postmodernisme.

On passera vite sur l’aspect stratégique du volume : son titre est la contre-forme du quasi-label académique américain que François Cusset rendit visible dans le livre French Theory (1). Ce dernier suivait le parcours d’idées émises de France dans les années 1960-1980, les Foucault-Derrida-Deleuze-Guattari pour faire vite, et leurs échos dans des disciplines et des champs de recherche bien peu explorés, comme les gender ou les post-colonial studies. Le titre, Fresh Théorie, donc, résonne comme un slogan, au risque de réduire l’ambition théorique à un effet de nouveauté consumériste : ce serait un défaut si le contenu n’en disait pas plus. Il reste une sorte de slogan qui tente de baliser de manière ouverte des pratiques critiques et théoriques actuelles, en offrant un lieu de ralliement ou d’affirmation autour d’enjeux consistants, qui ne devront pas pour autant se réduire à une simple affirmation générationnelle, sur le mode de la consommation artistique.
Un cycle de huit rencontres mensuelles à l’Espace Paul Ricard, à Paris, depuis novembre 2005 et jusqu’en juin, prolonge les propositions du livre. Et, finalement, le volume paru en octobre 2005 est devenu le premier numéro d’une publication périodique, d’une revue sans doute annuelle : c’est en tout cas en ce sens que travaillent les deux initiateurs du projet, Mark Alizart (collaborateur des « Revues parlées » au Centre Pompidou, à Paris, qui signe le prologue) et Christophe Kihm (co-rédacteur en chef d’art press, critique et commissaire).

Champ de l’art élargi
La problématique initiale est claire – et vaste : qu’en est-il de cet héritage théorique, alors que la généralisation du libéralisme marchand a, par exemple, poussé le marxisme dans les cordes ? Comment nous en servir pour penser le contemporain dans une situation historique où les pensées d’ensemble sont à la peine devant les multiplicités et les complexités ? Certains – et des meilleurs – des aspects de la pensée américaine viennent à l’appui ici. D’une part, en ayant fait fructifier les notions émancipatrices « françaises » : en particulier en ouvrant des champs d’étude nouveaux à l’échelle du sujet individuel (identité sexuelle avec Foucault, notamment) comme des unités et des espaces de la pensée (multiplicité des histoires, mobilité des faits et situations). D’autre part, en inversant le mouvement de la pensée, qui, à la manière européenne, part des grandes idées vers les exemples, au profit de l’intelligence pragmatique ; qui, à partir d’objets assignés et d’expériences partagées, remonte aux concepts. La structure même de Fresh Théorie en est marquée : les trente-cinq auteurs du sommaire partent tous d’objets ou de champs opératoires précis, objets de culture et pratiques d’artistes qui viennent du champ de l’art élargi – avec un penchant parfois envahissant pour cueillir des symptômes « triviaux » (type héros de série télé). Les « sujets » en ont du coup un air de frivolité un peu poseur, mais ouvrent à une démarche plus critique que théorique, ou mieux : théorique parce que critique. Dès lors, à l’échelle des articles, l’ambition initiale est diversement satisfaite, mais souvent stimulante. L’hypothèse d’un dépassement du postmodernisme est posée comme un travail en cours, qui n’est pas le fait unique des penseurs, mais aussi celui des artistes. Un travail qui appartient autant à l’histoire (en cours) des formes que des idées. On attend la suite, en espérant y percevoir un vecteur de débat, comme doit l’être une revue ambitieuse.

(1) Francois Cusset, French Theory, La Découverte, 2003, rééd. poche en 2005.

Fresh Théorie, 35 auteurs sous la direction de Mark Alizart et Christophe Kihm, 35 ill., 600 p., 15 euros, Léo Sheer, ISBN 2-75610-005-6, www.freshtheorie.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°232 du 3 mars 2006, avec le titre suivant : Chaire Fresh

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque