Lundi 16 septembre 2019

C’est arrivé près de chez nous

Par Pierre Pons · L'ŒIL

Le 19 mai 2014 - 100 mots

Histoire - Une visite, même brève, des Musées d’Ixelles et Fin de siècle à Bruxelles suffit pour mesurer combien la France ne s’est pas encore intéressée à l’art de son voisin belge.

Certes, ses plus grands noms lui sont familiers, les Ensor, Khnopff, Magritte et, pour les contemporains, Alechinsky ou Delvoye ; mais que dire du génial Spilliaert, de George Minne – un extraordinaire sculpteur –, du militant Constantin Meunier ou de l’ermite Thierry de Cordier ? Ce livre d’un l’historien anglais, dont c’est aujourd’hui la quatrième édition, a le grand mérite de réparer cette injustice. Avec beaucoup de pédagogie.

Michael Palmer, L’Art belge, d’Ensor à Panamarenko, Racine, 468 p., 30 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°669 du 1 juin 2014, avec le titre suivant : C’est arrivé près de chez nous

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque