Mercredi 13 novembre 2019

BLOCKBUSTER

Bruno Ely, Marie-Paule Vial, Le Grand Atelier du Midi

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 23 août 2013 - 171 mots

Comme une ode sans fin à ce territoire au ciel transparent, l’attrait du Midi pour les peintres de la modernité n’a pas manqué d’être largement traité dans une multitude d’expositions et étudié dans de nombreux livres. Sans renouveler fondamentalement le sujet, le catalogue du « Grand atelier du Midi » conte à son tour la mythologie du Sud, son pouvoir sur les artistes, et rappelle pour chacun d’eux les séjours entre Marseille et Aix-en-Provence, les amitiés et les influences. Illustré par des reproductions soignées, il offre avant tout un ensemble d’œuvres qui, ainsi réunies, parlent d’elles-mêmes de ce grand atelier à ciel ouvert, curieusement étendu à l’Espagne et à l’Afrique du Nord. La division de l’étude entre couleur et forme reste toutefois peu pertinente s’agissant d’artistes venus précisément « en quête […] de ce même dépassement dans une conciliation du débat entre la ligne, la forme et la couleur ».

Sous la direction de Bruno Ély et Marie-Paule Vial, Le Grand Atelier du Midi, RMN/Musée Granet/Palais Longchamp, 304 p., 39 e.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°660 du 1 septembre 2013, avec le titre suivant : Bruno Ely, Marie-Paule Vial, Le Grand Atelier du Midi

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque