Vendredi 14 décembre 2018

Bouchardon dessinateur

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 17 janvier 2017 - 173 mots

INVENTAIRE - Edme Bouchardon (1698-1762) était sculpteur, l’un des plus grands de son siècle. Il était aussi dessinateur, l’un des meilleurs, dit-on, qui fut nommé en 1737 dessinateur de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

Il a recouvert plusieurs milliers de feuilles de dessins d’après nature, d’études préparatoires ou de dessins de médailles, au point que l’on peut se demander si la monographie que lui a consacrée le Louvre, avant le Getty Museum de Los Angeles, n’est pas une exposition de dessins avant d’être celle d’un sculpteur. Tout naturellement, le Musée du Louvre consacre donc à Bouchardon dessinateur un volume de son inventaire général aux dessins du sculpteur. Les près d’un millier de numéros que conserve le département des arts graphiques y sont reproduits, inventoriés et détaillés, poursuivant ainsi l’inventaire de Guiffrey et Marcel du début du XXe siècle. Si l’outil (un catalogue raisonné) est d’abord destiné aux spécialistes, il permet de saisir le style Bouchardon, qui a évolué d’un trait appliqué vers plus de synthétisme, avec un matériau de prédilection : la sanguine.

Juliette Trey et Hélène Grollemund, Edme Bouchardon. Dessins français du Musée du Louvre

Louvre/Mare & Martin, 720 p., 110 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°698 du 1 février 2017, avec le titre suivant : Bouchardon dessinateur

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque