Vendredi 6 décembre 2019

Beautés romaines

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 24 septembre 2004 - 171 mots

Après les Fresques italiennes au temps de Giotto, les éditions Citadelles et Mazenod s’intéressent aux fresques des villas antiques romaines : à Pompéi, la villa des Mystères, la maison du labyrinthe, la maison des Vettii et la maison du Poète tragique, à Rome, la Domus Aurea de Néron, la maison aux Griffons, la maison de Livie, ou les thermes de Trajan, sans oublier les ensembles des sites d’Oplontis, Boscoreale, Herculanum… Point fort des éditions, l’ouvrage fait la part belle aux reproductions des œuvres. Magnifiées par un papier évoquant le revêtement mural des villas, les photographies, d’une grande qualité, permettent de percevoir les multiples détails et d’apprécier l’ampleur de ces décors destinés à agrandir les espaces intérieurs et à leur donner vie. La singularité de la peinture romaine se comprend dans son rapport à l’architecture environnante qu’elle prolonge, au moyen du trompe l’œil, et qu’elle peuple d’hommes, d’animaux ou de figures mythologiques.

Donatella Mazzoleni, Umberto Pappalardo et Luciano Romano pour les photographies, Fresques des villas romaines, éditions Citadelles et Mazenod, 2004, 420 p., 168 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°199 du 24 septembre 2004, avec le titre suivant : Beautés romaines

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque