Samedi 14 décembre 2019

Barbara Furlotti et Guido Rebecchini : "L’Art à Mantoue"

L’histoire d’une bourgade, capitale de la Renaissance

L'ŒIL

Le 23 janvier 2009 - 194 mots

Le destin de la ville de Mantoue est intimement lié à celui de la famille des Gonzague, qui l’a gouvernée pendant près de quatre siècles, et qui a transformé cette petite bourgade de la vallée du Pô en l’une des cités d’art les plus brillantes d’Italie.

Barbara Furlotti, diplômée en histoire de l’art de l’université de Bologne, et Guido Rebecchini, qui enseigne l’histoire du collectionnisme à la faculté d’Arezzo, se penchent sur l’histoire culturelle de Mantoue, tour à tour la ville d’artistes aussi prestigieux que Pisanello, Mantegna, Alberti ou Jules Romain.
L’Art à Mantoue raconte les richesses urbanistiques et artistiques de la cité, qui l’ont transformée en véritable musée à ciel ouvert. Le texte est appuyé par une belle sélection iconographique, pertinente et variée, qui retrace les épisodes majeurs de la chronologie culturelle de la ville. On y découvre l’impact de Pisanello sur la décoration des palais des princes, l’importance de l’architecture d’Alberti, ou encore l’apport de Mantegna qui, travaillant plus de quarante-cinq ans pour la ville, conféra à Mantoue sa position à l’avant-garde des grands centres de la Renaissance italienne.  

Barbara Furlotti et Guido Rebecchini, L’Art à Mantoue, Hazan, 280 p., 55 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°610 du 1 février 2009, avec le titre suivant : Barbara Furlotti et Guido Rebecchini : "L’Art à Mantoue"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque