Dimanche 9 décembre 2018

Au Carrefour d’un voyage

L'ŒIL

Le 19 octobre 2016 - 79 mots

ROMAN - Roman de voyages intérieurs comme extérieurs, de rencontres improbables de cultures et d’époques, d’inspiration et d’expression, ici se croisent lady Montagu, voyageuse du XVIIIe siècle, libre, moderne et résolument ouverte sur le monde, et Ingres, peintre en manque de souffle dans l’Occident de son époque pétri de présomption et de préjugés. La puissance évocatrice des femmes du Bain turc présente dès lors l’Orient comme un appel à la créativité empreint de passion, de poésie et de liberté.

Le Peintre et la voyageuse

Patricia Almarcegui, traduit de l’espagnol par Marianne Millon, éditions Intervalles, 224 p., 19,90 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : Au Carrefour d’un voyage

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque