Samedi 24 février 2018

Anne-Marie Charbonneaux (sous la dir. de), Les Vanités dans l’art contemporain.

Chez Flammarion, les vanités n’ont pas pris une ride

L'ŒIL

Le 24 mars 2010

SYNTHÈSE. Le thème de la vanité semble jouir d’une jeunesse éternelle et a inspiré depuis cinq ans de nombreuses œuvres majeures (Diamond Skull de Damien Hirst en 2007). Anne-Marie Charbonneaux et les éditions Flammarion ont donc estimé opportun de publier une seconde édition de leur ouvrage de référence sur les vanités dans l’art contemporain paru de 2005. Et si celle-ci coïncide avec l’exposition « C’est la vie ! », elle se justifie.

Alors que l’exposition présentée au musée Maillol jusqu’au 28 juin 2010 semble limiter le rôle de la vanité à une accumulation de crânes et de squelettes, Les Vanités dans l’art contemporain permet d’élargir le propos, en définissant ce qu’on entend aujourd’hui par vanité.

Les auteurs ont répertorié les principales œuvres relevant de ce thème, les présentant de façon thématique : vanités comiques, vanités indifférentes, vanités métaphoriques, etc. Véritable synthèse sur la question, ce beau livre fait appel à des spécialistes renommés, telles Christine Buci-Glucksmann ou Catherine Grenier. Il plaira aussi aux néophytes grâce à ses très nombreuses illustrations.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°623 du 1 avril 2010, avec le titre suivant : Anne-Marie Charbonneaux (sous la dir. de), <i>Les Vanités dans l’art contemporain.</i>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque