Vendredi 6 décembre 2019

Alain Coulange, « L’Œil indiscret. L’œuvre comme question, la question comme œuvre »

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 19 mars 2004 - 111 mots

Alain Coulange, directeur de l’école régionale des beaux-arts de Tours, propose dans son dernier ouvrage, L’Œil indiscret, une compilation de courts textes écrits entre 1977 et 1997.

Le lecteur y retrouvera des réflexions sur les œuvres des grandes figures de l’art de ces vingt dernières années, nationales (Lavier, Boltanski, Lévêque…) ou internationales (Zaugg, Serra, Mosset, Judd…). On pourra néanmoins regretter l’absence de repères pour chaque texte sur l’année de sa publication comme sur sa destination, catalogue ou revue, qui auraient permis de mieux replacer dans
leurs contextes certaines problématiques développées dans cet ouvrage.

Alain Coulange, L’Œil indiscret. L’œuvre comme question, la question comme œuvre, L’Harmattan, 166 p., 14,70 euros. ISBN 2-7475-5278-0.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°189 du 19 mars 2004, avec le titre suivant : Alain Coulange, « L’Œil indiscret. L’œuvre comme question, la question comme œuvre »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque