Ventes publiques

Une vente « estampillée Crillon »

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 24 avril 2013 - 369 mots

PARIS

PARIS [24.04.13] – La vente aux enchères d’une partie de la cave à vin et du mobilier de l’hôtel de Crillon, réalisée par Artcurial, dépasse largement les estimations et enregistre un total d’adjudication de 6 millions d’euros.

La vente d’Artcurial qui s’est tenue du 18 au 22 avril dans le salon des ambassadeurs de l’hôtel de Crillon, enregistre un total d’enchères de plus de 6 millions d’euros. Fermé depuis mars pour des rénovations qui se poursuivront jusqu’en 2015, l’hôtel de luxe avait confié à Artcurial 3500 lots pour une vente marathon.

Le mobilier, comprenant essentiellement des pièces de style, a rapporté un total de 5,7 millions d’euros (frais compris), soit cinq fois les prévisions. A une estimation purement marchande d’un bien s’est ajoutée la valeur d’image portée par l’hôtel de luxe de la place de la Concorde. L’enseigne du restaurant, estimée 200 à 300 euros s’est ainsi arrachée à 25 980 euros (frais compris). François Tajan, co-président d’Artcurial et commissaire-priseur, s’est réjoui d’une « vente magique » qui a dépassé ses espérances.

La console Philippe Starck en cristal de Baccarat a été adjugée 77 900 euros, frais compris, pour une estimation haute de 15 000 euros (hors frais). Autre pièce signée et « star » de la vente, le bar de César, réalisé par le sculpteur en 1982, est l’enchère la plus élevée. Adjugé 324 800 euros (frais compris), à un collectionneur d’art contemporain européen, il dépasse 27 fois son estimation haute de 12 000 euros.

Côté vins, le Crillon qui se séparait de 2 000 de ses 17 000 bouteilles, les adjudications ont là aussi dépassé les estimations, sans toutefois atteindre des sommes déraisonnables. « Il y a une cotation pour le vin » a précisé à l’AFP Stéphane Aubert, commissaire-priseur chez Artcurial. Parmi les lots remarquables, une bouteille de Romanée Conti 2005 adjugée 3 900 euros, ou un cognac Louis XIII Black Pearl de la maison Rémy Martin adjugé 9 100 euros.

Selon la maison de ventes, près de la moitié des ventes s’est faite sur Internet, avec 2 700 inscrits pour participer en direct sur « Artcurial live bid » et environ 25 000 visiteurs se seraient rendus au Crillon pour l’exposition qui précédait la vente.

Légende photo

File d'attente devant l'Hôtel Crillon lors de la présentation de la vente - Avril 2013 © photo Ludosane

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque