Samedi 15 décembre 2018

Pierre Bergé & Associés/Bruxelles 4 mars 2008

Trésors engloutis

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 26 février 2008 - 237 mots

En l’an 1608, sous la dynastie Ming, le marchand I Sin Ho faisait route vers le sultanat de Johore (Malaisie) chargé de porcelaines chinoises. Il fit naufrage en pleine mer de Chine. Sa jonque a été retrouvée au large de la province vietnamienne de Binh Thuan par trente-neuf mètres de fond. Onze mille pièces de porcelaine sortant de cette épave, repêchée l’an dernier, seront livrées aux enchères par lots, à Bruxelles, chez Pierre Bergé & Associés. Les lots sont estimés entre 300 et 1 000 euros.
Ces pièces en porcelaine appartiennent à un style bien particulier de fabrication de céramique en Chine, connu sous le nom de « Swatow ». Fabriquées dans la ville de Zhangzhou pendant une brève période, de 1550 à 1650, elles étaient essentiellement destinées à l’exportation. Pour les marchés asiatiques. Pas pour les marchés chinois, ni même européens.
Essentiellement utilitaire, la porcelaine de « Swatow » est limitée dans ses formes : plats, assiettes, coupes, bols, boîtes de tailles différentes ainsi que sets à condiments ont été inventoriés. Leur décor est monochrome, bleu et blanc ou à combinaisons d’émaux. Immergée pendant plusieurs siècles, cette vaisselle, dont la polychromie a très souvent disparu, a acquis une patine unique, parfois ornée de concrétions marines.

Art d’Extrême-Orient, vente le 4 mars à Bruxelles, maison de ventes Pierre Bergé et Associés, salle des Beaux-Arts, 40, place du Grand-Sablon, 1000 Bruxelles, tél. 32 2 504 80 30, www.pba-auctions.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°600 du 1 mars 2008, avec le titre suivant : Trésors engloutis

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque