Samedi 14 décembre 2019

Sélection des ventes de la quinzaine ( 20 janvier au 2 février 2012)

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 18 janvier 2012 - 922 mots

---------

AFFICHES – COLLECTION D’UN AMATEUR
VENTE DU 25 JANVIER À DROUOT, PARIS
SVV TAJAN
 

Cette collection d’affiches d’un amateur comprend un bel ensemble sur le tourisme dont la vedette est une rare variante de 100 x 62 cm réalisée pour la Compagnie générale transatlantique de Normandie, 60 voyages au 1er janvier 1939 (1935), signée Cassandre, à l’état neuf (est. 7 000 euros). Dans le même style Art déco de l’époque, il faut retenir Exactitude (1932), de Pierre Félix-Masseau, pour le chemin de fer de l’État (est. 5 000 euros) et Villers-sur-Mer, la plage des enfants, de Pierre Commarmond, toujours pour le chemin de fer de l’État (est. 1 000 euros). Une série d’affiches pour Air France est aussi à relever, avec French West Africa, French Equatorial Africa (1947) par Edmond Maurus (est. 800 euros), tout comme une section d’affiches de photographes, souvent moins cotées, parmi lesquelles figure celle réalisée par Willy Ronis montrant un skieur en impression platinogravure (est. 200 euros).
La seconde partie de cette collection est consacrée à la Seconde Guerre mondiale, et comprend des affiches sur la Résistance publiées au Canada et en Angleterre, avec une force et une liberté de ton inexistante en Europe continentale, à l’instar de French Resistance de R. Louvat d’après une photo de G. Kanova, publiée à Londres en 1944 (est. 400 euros). Cette affiche figure dans plusieurs musées de la Résistance. L’on y voit un Allemand pris violemment à la gorge par un Résistant. On notera aussi une très rare affiche sur l’appel du général de Gaulle À la suite du grand malheur qui a frappé la France, éditée à Liverpool par les Forces françaises libres (est. 2 000 euros).

Expert : Alain Weill
Estimation : 150 000 euros
Nombre de lots : 238

---------

SOLDATS ET FIGURINES D’ÉTAIN
VENTE DU 26 JANVIER À DROUOT, PARIS
PIASA
 

Piasa démarre l’année 2012 en fanfare avec une colossale collection de soldats d’étain (environ 250 000 pièces) provenant de la citadelle de Belle-Île-en-Mer (Morbihan). Cet ensemble de figurines dites « de Nuremberg », de la maison Heinrichsen et d’autres, est l’une des plus grandes collections de plats d’étain. Elle illustre essentiellement l’histoire militaire, mais aussi civile, et couvre de nombreuses époques de l’Antiquité à la Seconde Guerre mondiale. Pour sa dispersion, la maison de ventes a composé près de 300 boîtes comprenant 200 à 2 000 pièces, classées par époque, sujet et pays, qui seront vendues sans prix de réserve, sur des estimations variant de 200 à 800 euros la boîte. Certains sujets sont plus rares ou plus recherchés que d’autres, ainsi le Premier Empire et ses batailles militaires mythiques. On note beaucoup d’attente sur un groupe de Carthaginois et de Perses comprenant l’infanterie, la cavalerie et ses éléphants ; des scènes d’Amérique du Nord avec des trappeurs et des Indiens à pied et à cheval (ill., détail, v. ci-dessus) ; la revue d’infanterie et de cavalerie françaises de 1870, avec ses turcos et ses zouaves, ou encore l’infanterie coloniale d’Angleterre (écossaise, tonkinoise, indienne). Sont aussi très prisés les décors peints (arbres, barrières, cahutes, décors de campagne, de chasse à courre…). Cette vente devrait intéresser une niche de collectionneurs passionnés, ainsi que certaines institutions comme le Musée de Compiègne de la figurine, des institutions européennes spécialisées dans le plat d’étain, notamment en Allemagne, à Nuremberg, et en Suisse.

Estimation : 100 000 euros
Nombre de lots : 280

---------

AÉRONAUTIQUE
VENTE DU 29 DÉCEMBRE À L’HOTEL DASSAULT, PARIS
ARTCURIAL
 

Artcurial a organisé sa première vente sur le thème de l’aéronautique le 29 octobre 2010 à l’hôtel Marcel Dassault, un lieu prédestiné ! Exposé dans la cour, un Mirage 5 BR-21 adjugé 102 153 euros était la vedette de cette vacation inaugurale. Cet avion de combat de Dassault (désarmé) ne pouvait être vendu que pour être immobilisé sur le territoire national. Dans cette deuxième vente sera proposé un appareil Fouga CM 170 Magister, véritable légende de l’aviation militaire et civile, livré en état de marche et estimé 60 000 à 80 000 euros (ill. ci-contre). « Fabriqué au début des années 1950, construit à 929 exemplaires, il a été utilisé par une vingtaine de pays comme avion de voltige dont la célèbre Patrouille de France pendant vingt-quatre ans (de 1956 à 1980), précise Axelle Givaudan, responsable de la vente. En France, il est retiré en 1996, après quarante ans de service et entame une seconde vie dans l’aviation civile en tant qu’avion de collection. Une centaine de Fouga vole encore aux États-Unis et une dizaine en France, dont celui-ci. Les papiers militaires et civils seront remis à l’acheteur de cet avion, qui dispose encore d’une capacité de vol de 700 heures environ. » Par ailleurs, livres, affiches, horlogerie et instruments de bord, maquettes de tous formats, pièces détachées et moteurs, mobilier issu du design aéronautique, pièces de Concorde et memorabilia composent cette vente. Reposant sur une borne éclairée Air France, une exceptionnelle grande maquette d’agence Air France d’un mythique Douglas DC-4 écorché (envergure : 184 cm) laisse apparaître l’intérieur de l’appareil traité avec un grand réalisme et une multitude de détails (est. 20 000 euros). Notons encore un bureau « Mirage III » d’Agnès Crépin, réalisé à partir d’un élevon extérieur de Mirage III, en 10 exemplaires, signé et numéroté no 5 (est. 7 000 euros), ou encore un fauteuil de pilote Lockheed C141 recouvert de cuir orange neuf et monté sur roulettes, avec ses ceintures de sécurité d’origine (est. 800 euros).

Experts : Estelle Perry (livres, affiches, lithographies, maquettes), Romain Réa (horlogerie)
Estimation : 600 000 euros
Nombre de lots : 517

--------- 

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°361 du 20 janvier 2012, avec le titre suivant : Sélection des ventes de la quinzaine ( 20 janvier au 2 février 2012)

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque