Lundi 16 décembre 2019

Galerie

Perrotin à l’assaut du marché chinois

Par Stéphane Renault · Le Journal des Arts

Le 14 mars 2018 - 135 mots

Shanghaï. La galerie Perrotin ouvrira un nouvel espace à Shanghaï en septembre, dans un bâtiment disposant d’une surface d’exposition de 1 200 m2, en plein cœur du très chic quartier du Bund.

Cette nouvelle localisation vient renforcer sa présence en Asie, avec des galeries à Hongkong (depuis 2012), Séoul (depuis 2016) et Tokyo (depuis 2017). « Le marché asiatique est extrêmement fort, il représente plus d’un tiers de notre activité, confie Emmanuel Perrotin. Cela fait de nombreuses années que nous anticipons ce développement avec mes équipes, notamment avec mes associées Alice Lung et Etsuko Nakajima qui ont supervisé toutes les ouvertures de mes galeries en Asie depuis 2012. Cette implantation en Chine continentale nous permettra de toucher un réseau de collectionneurs très intéressants et actifs, et de consolider notre activité entre les États-Unis, l’Europe et l’Asie. »

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°497 du 16 mars 2018, avec le titre suivant : Perrotin à l’assaut du marché chinois

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque