Dimanche 20 septembre 2020

Los Angeles

Paris Photo vise Hollywood

La grand’messe parisienne de la photographie ouvre une édition californienne en avril 2013

Le Journal des Arts

Le 19 juin 2012 - 504 mots

LOS ANGELES - Paris Photo saison II. Forte de son succès parisien, la foire leader mondial de la photographie opérée par le groupe Reed Exhibitions, lance à Los Angeles sa première édition américaine du 24 au 28 avril 2013.

Une sélection de 80 galeries internationales sera réunie au cœur du site emblématique des studios de Paramount Pictures. L’idée d’accélérer le développement international de Paris Photo s’est vue confirmée en novembre dernier lorsque l’édition installée au Grand Palais avec 135 exposants a attiré plus de 50 000 visiteurs. « La demande forte de photographie de la part de collectionneurs, des institutions et des galeries montre qu’il y a de la place pour une deuxième saison de Paris Photo. Le premier marché de la photo étant américain, le choix de la côte Ouest, où n’existe aucune grande foire s’imposait plus qu’à New York où l’agenda est déjà chargé. Aux nombreux artistes californiens qui utilisent la photographie en questionnant l’image s’ajoutent des institutions-phares telles que le J. Paul Getty Museum, le LACMA (Los Angeles County Museum of Art) qui créent un environnement propice », explique Julien Frydman, directeur de Paris Photo en train de peaufiner la formule. En 2007 l’expérience de « Photo London » avait tourné court. À Los Angeles, capitale de l’image, une place sera donnée aux moving pictures et travaux vidéos à l’avant-garde dans la mouvance du film Pacific sun (2011) de Thomas Demand.

Une échappée dans toute la ville
Autre champ d’investigation : le centenaire des studios de la Paramount Pictures pourrait inciter des artistes contemporains à s’emparer des archives photo d’Hollywood. Pas question d’enfermer les visiteurs dans les 7 000 m2 de Paris Photo L.A. : la programmation détaillée qui sera annoncée à l’automne 2012 prévoit des échappées destinées à visiter des collections privées, des maisons d’architecte, les musées de Los Angeles et autres lieux iconiques de cette ville photogénique. Plus qu’une foire, une destination riche en surprises qui compte attirer le public de la zone pacifique, de l’Amérique latine à l’Asie. Le bouche-à-oreille a gagné la foire Art Basel, où cette proposition inattendue n’a pas raté son effet : « Des galeries se mettent déjà sur liste d’attente », se félicite Julien Frydman en visite à Bâle. « Paris Photo est la plus prestigieuse foire internationale de photo. (…) Sous la nouvelle direction de Julien Frydman, la participation de galeries de premier ordre s’est accrue, parallèlement à une programmation remarquable. Sans aucun doute, celles-ci apporteront un niveau élevé de sophistication et d’énergie à cette nouvelle foire basée à Los Angeles », estime Darius Himes, directeur adjoint de la galerie Fraenkel (San Francisco), une référence californienne. À quel prix la foire Paris Photo compte-elle asseoir ses ambitions américaines ? « Reed Exhibitions ne communique aucun chiffre », répond Frydman, le cerveau de cette expansion pour qui d’autres éditions étrangères « ne sont pas à l’ordre du jour ». La foire parisienne star pourrait-elle pâtir du scénario californien ? « La croissance des collections photographiques ne fait que débuter », assure Julien Frydman.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°372 du 22 juin 2012, avec le titre suivant : Paris Photo vise Hollywood

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque