Ventes publiques

Online : une vente 100 % art sacré le 25 avril

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 22 avril 2020 - 291 mots

ALENÇON

Orne Enchères basée à Alençon organise une vente d’art sacré, une catégorie dont elle s’est fait une spécialité.

Chasse reliquaire en bois sculpté et doré à décor de feuilles d'acanthe et chutes de feuillage, Italie du Nord, XVIIIe siècle, 40 x 129 x 39 cm. © Orne enchères.
Chasse reliquaire en bois sculpté et doré à décor de feuilles d'acanthe et chutes de feuillage, Italie du Nord, XVIIIe siècle, 40 x 129 x 39 cm
© Orne enchères

Comme la plupart des ventes en ligne qui se déroulent durant le confinement, cette vacation entièrement consacrée à l’art sacré se déroulera en mode huis-clos et sera retransmise en live sur les plateformes Interencheres et Invaluable

Monstrance reliquaire de style néogothique en vermeil, Vienne, milieu du XIXeme siècle, h : 60 cm. © Orne enchères.
Monstrance reliquaire de style néogothique en vermeil, Vienne, milieu du XIXe siècle, h : 60 cm.
© Orne enchères

Depuis les années 1990, le commissaire-priseur Patrice Biget s’est spécialisé dans l’art religieux et sacré. « Sur le plan personnel, je considère que les objets religieux catholiques ne sont pas de simples biens. Ils méritent une attention particulière et ne doivent pas être mélangés aux objets profanes. Sur le plan professionnel, il s'agit d'une niche où l'on trouve à la fois beaucoup d'objets à vendre et, en face, des acheteurs nombreux et passionnés »

Au fils des années, la maison de ventes a enregistré plusieurs records en la matière, dont un reliquaire en émail adjugé 540 000 euros frais compris.

Chapelle comprenant un calice, les burettes et leur plateau, une patène, en vermeil émaillé et une cloche en métal doré, vers 1870-1880. © Orne enchères.
Chapelle comprenant un calice, les burettes et leur plateau, une patène, en vermeil émaillé et une cloche en métal doré, vers 1870-1880.
© Orne enchères

Comptant au total 378 lots (orfèvrerie liturgique, mobilier et accessoires de chapelle, reliquaires et objets de dévotion, textile et paramentique…), la vente est estimée 130 000 à 180 000 euros. 

Parmi les objets phares de la vacation : une chasse reliquaire en bois sculpté et doré abritant un riche montage de tissus brodés, Sanct. Helenae Virg. Italie du nord, XVIIIe (estimation : 9 000 à 10 000 €) ; une chapelle comprenant un calice, les burettes et leur plateau, une patène, en vermeil émaillé et une cloche en métal doré, un travail vers 1870-1880, le tout estimé 5 000 à 6 000 euros ou encore une monstrance reliquaire de style néogothique en vermeil, Vienne, milieu du XIXe, estimée 2 500 à 3 000 euros. 

« Art Sacré »

Vente le samedi 25 avril, à 14h sur Interenchères

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque