Nouveau record pour Lalique

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 9 novembre 2009

À Genève, 40 des 43 bijoux Lalique mis aux enchères par Sotheby’s le 20 novembre ont trouvé preneur pour un montant total de 3,2 millions de francs suisses (12,65 millions de francs), contre une estimation globale de 1,8 million de francs suisses.

GENÈVE. La collection mise en vente par le Minami Art Museum (Japon) était l’un des plus beaux ensembles de bijoux créés par René Lalique à être dispersé depuis longtemps. La Thistle Suite, parure en or émaillé ornée de diamants et de saphirs étoilés (illustration ci-contre), a atteint le prix le plus élevé de la vacation. Estimée entre 250 000 et 380 000 francs suisses, elle a fait 399 500 francs suisses (1,57 million de francs), établissant du même coup une nouvelle adjudication record pour un bijou signé Lalique. Bracelets, bagues, broches, boucles de ceintures, épingles à chapeau… sont souvent partis au-dessus de leurs estimations, comme cette parure de corsage en or émaillé, saphir et pâte de verre, adjugée à 388 500 francs suisses (1,53 million de francs), contre une estimation de 125 000 à 250 000 francs suisses.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°32 du 1 janvier 1997, avec le titre suivant : Nouveau record pour Lalique

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque