Dimanche 26 janvier 2020

Photographie

Ventes spéciale Mexique

Les années Mexique d’Edward Weston

Paris, Sotheby’s, vente Edward Weston, 19 novembre 2010

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 25 octobre 2010 - 200 mots

PARIS

Sotheby’s met en vente près de trente vintages des années 1923 à 1926 du photographe américain Edward Weston.

En 1923, Weston s’éloigne de sa famille et part au Mexique avec sa maîtresse, Tina Modotti. Ils ouvrent un studio à Mexico. « Cette période mexicaine, charnière dans la carrière de Weston, a été déterminante pour l’entrée du photographe dans la modernité », indique Grégory Leroy, expert de la vente. Weston passe alors d’une approche pictorialiste classique de la photographie à une vision complètement moderne. Il rencontre Anita Brenner, une jeune Mexicaine qui travaille sur un ouvrage sur l’art décoratif mexicain. Cette dernière lui demande d’illustrer son livre qui sera publié en 1929. Elle retiendra soixante-dix photographies.

Soigneusement conservés dans la famille d’Anita Brenner depuis 1926, les tirages d’époque (d’une fraîcheur exceptionnelle) qui sont offerts aux enchères font pour la plupart partie de la série publiée. Ils représentent des natures mortes d’objets mexicains, tel Tres Ollas (trois poteries) estimé 25 000 euros. L’ensemble comprend aussi des nus d’Anita Brenner de 1925 qui sont aujourd’hui des icônes de l’art moderne (estimés entre 50 000 et 200 000 euros pièce), ainsi que quelques photos réalisées par Tina Modotti (à partir de 5 000 euros).

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°629 du 1 novembre 2010, avec le titre suivant : Les années Mexique d’Edward Weston

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque