Mercredi 1 décembre 2021

Livre - Photographie

Le livre photo

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 26 octobre 2021 - 942 mots

Très prisé des photographes, le livre photo passionne les collectionneurs de photographie et permet de se faire plaisir pour des prix parfois modestes.

Collectionner -  Chaque année en novembre, le secteur Éditeurs de Paris Photo fait son plein de ventes, comme les autres rendez-vous du livre photo qui s’organisent au même moment ailleurs dans la capitale, dont le Photobook Fair à l’Hôtel de Sauroy et Polycopies sur les berges de la Seine. Depuis quelques années, le secteur connaît une créativité particulièrement soutenue et de grande qualité, surtout du côté de l’autoédition et de la microédition. L’avant-garde photographique européenne des années 1930 a fait du livre le support privilégié de leur vision et de sa diffusion. Dans les années 1960-1970, les photographes japonais ont à leur tour révolutionné le genre. Aujourd’hui, les photographes, où qu’ils demeurent, l’associent plus que jamais à leur travail. Le zine, carnet d’images à petit prix autoédité en général par un photographe, est un nouveau genre en plein développement auquel les collectionneurs avertis, y compris en art contemporain, s’intéressent. Son contenu et sa mise en page de plus en plus élaborés et sa réalisation rapide à un faible coût séduisent. Nombre de primo collectionneurs en font actuellement la ligne directrice de leurs achats.

Acquérir un livre photo a toujours été bien moins cher qu’un tirage, le prix d’un livre neuf allant de 10 à 100 euros. En revanche, pas de limite de prix pour une première édition d’un livre passé à la postérité avec son auteur, telles les Images à la sauvette, premier livre d’Henri Cartier-Bresson publié en 1952 par Tériade avec une couverture d’Henri Matisse. La rareté, mais surtout le bon état de l’édition originale et la présence ou de non de la jaquette déterminent sa valeur, qui peut atteindre cinq chiffres, comme le Paris de Moï Ver (1931) ou Moi Parizh d’Ilya Ehrenbourg, publié deux ans plus tard par Izogiz à Moscou. Le niveau des prix des publications des décennies 1960, 1970 et 1980, plus accessibles et désormais recherchées, ne déroge pas à cette règle du bon état. Quant à la valeur refuge ou l’investissement que revêt aujourd’hui pour certains collectionneurs l’achat du livre photo, elle est indéniable.

Questions à… Clément Kauter,
Librairie Le Plac’Art Photo, Paris-6e
 


Quelles sont les tendances ? 
Depuis quelques années, les collectionneurs s’intéressent de plus en plus à l’objet livre, fruit du travail mené par un photographe avec un graphiste auquel peut s’associer un écrivain, un essayiste et/ou un artiste d’une autre discipline. Ils ont envie d’être surpris par la maquette, le choix des papiers et la belle impression. La singularité de l’ouvrage est un critère. La rareté d’une première édition, car épuisée, et le bon état de l’ouvrage déterminent toutefois de manière générale le niveau des prix.

Une réédition peut-elle rentrer dans une collection de livres de photographie ? 
Oui, si le fac-similé apporte quelque chose de nouveau et que l’édition du livre est de qualité. Certains ont pris d’ailleurs de la valeur et continueront à en prendre.

Et le catalogue d’exposition ?
Il demeure pour les collectionneurs de la documentation, excepté si la maquette et la couverture le différencient d’un catalogue lambda. La monographie en revanche s’inscrit dans une collection.

20 000 €

Paris. Paris est l’un des deux grands livres photographiques du Lituanien Moses Vorobeichic, dit Moï Ver (1904-1995). Publié en 1931 à 1 000 exemplaires numérotés par les Éditions Jeanne Walter, l’ouvrage de 88 pages préfacé par Fernand Léger connaît dès sa parution un vif succès. Photomontages et superpositions d’images de foules, de circulations de voitures, de ponts, de façades d’immeubles et de cheminées d’usines cassent la vision habituelle de la capitale. La mise en page novatrice, inspirée de l’enseignement de Josef Albers que Moï Ver a suivi au Bauhaus, a contribué à en faire un des ouvrages de référence de l’avant-garde photographique.


10 €

Redlightblueyelloworange. En 2020, le photographe suisse Rudolf Steiner publiait Ricochet aux éditions Vexer Verlag (264 p., 63,25 €), bel ouvrage de réflexions sur la représentation et réinterprétation du paysage, ici de montagnes appréhendées à partir d’une technique qui lui est propre. Un programme informatique recompose une image à partir d’un ensemble de photographies qu’il a prises. En 2021, le choix du zine et des éditions suisses Fasting Plockare pour publier d’autres images de cette série dans un format 13 x 19 et un nombre plus réduit de pages (24), aboutit à un autre objet livre tout aussi intéressant et séduisant.


4 000 €

Toshi-He. Membre fondateur de Provoke en 1968, Yutaka Takanashi autoédite en 1974 ce livre objet référencé comme le plus luxueux des ouvrages publiés par le groupe. Présenté dans un coffret en toile noir à la couverture marquée d’un disque en métal, Toshi-He (« Vers la ville » en français) se compose de 62 grandes photographies en noir et blanc et d’un livre broché de 54 photographies plus petites. Le photographe japonais saisit, à partir d’une voiture, un Tokyo en pleine mutation. En plan resserré ou large, la vision du miracle économique japonais et des contradictions de la modernité est sombre, lyrique.


400 €

Le Voyage mexicain, 1965-1966. Le Voyage mexicain de Bernard Plossu, publié par Claude Nori aux éditions Contrejour, a soufflé en 1979 un vent de liberté sur la photographie française et, dès sa sortie, ce livre de 72 pages a soulevé l’enthousiasme, à l’instar des Américains de Robert Frank chez Delpire. Les images, les premières réalisées par le photographe, rompaient avec les cadrages en vigueur, introduisaient le flou, le bougé et le récit de voyage, témoignage spontané de la Beat Generation, révélaient une voie stylistique spontanée, proche de la littérature. La première édition du livre s’accompagne d’un texte de Denis Roche.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°748 du 1 novembre 2021, avec le titre suivant : Le livre photo

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque