Vendredi 22 novembre 2019

Le fer de lance de Vanuxem

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 31 mars 2006 - 83 mots

PARIS - Pour sa nouvelle exposition, Renaud Vanuxem a réuni à Paris plus 150 lances de guerre en bois gravé. Collecté en Nouvelle-Guinée au début du XXe siècle, l’ensemble a été conservé depuis par la mission catholique allemande qui en avait défait les autochtones, par peur de voir les armes se retourner contre elle. Témoignages d’une grande maîtrise artistique de l’objet, ces lances de guerre proviennent majoritairement des aires malu, waskuk et wosera.

Galerie Renaud Vanuxem, 52, rue Mazarine, 75006 Paris, tél. 01 43 26 03 04. Jusqu’au 22 avril.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°234 du 31 mars 2006, avec le titre suivant : Le fer de lance de Vanuxem

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque