Samedi 29 février 2020

La SVV Massol revend à Drouot

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 16 mars 2011 - 163 mots

PARIS - Lors de sa séance du 3 mars, le Conseil des ventes volontaires (CVV) a décidé de ne pas prolonger la décision de suspension provisoire d’un mois (du 5 février au 4 mars) de l’activité de la SVV parisienne Massol.

Cette mesure disciplinaire avait été prise en urgence par la présidente du CVV, Francine Mariani-Ducray, à la suite de la mise en examen le 3 février de Philippe Lartigue (P.-D. G. de la SVV Massol), pour recel de vols en bande organisée et association de malfaiteurs, assortie d’une mesure de contrôle judiciaire, dans l’affaire des commissionnaires de Drouot.
Le CVV a tenu compte « à la fois des mesures adoptées par la SVV [Philippe Lartigue n’est plus dans la SVV Massol] et de l’absence d’éléments juridiques nouveaux pouvant justifier une prolongation de cette décision ». Et d’ajouter : « Le Conseil reste vigilant sur l’évolution du dossier et il est susceptible de prendre de nouvelles mesures si des éléments nouveaux apparaissent. »

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°343 du 18 mars 2011, avec le titre suivant : La SVV Massol revend à Drouot

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque