Dimanche 17 novembre 2019

Ventes publiques

La SCI Drouot Immobilier entérine la vente de Drouot-Montmartre

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 15 février 2018 - 294 mots

PARIS

Réunis avant-hier en Assemblée Générale Extraordinaire, les actionnaires de la SCI Drouot Immobilier se sont prononcés majoritairement pour la vente de Drouot-Montmartre.

Hall de Drouot Montmartre - Copyright  Just 'n' Nousse Architecture,  DMArchitectures  et Nathanael Dorent
Le projet du Hall de Drouot Montmartre
© Just 'n' Nousse Architecture, DMArchitectures et Nathanael Dorent

Mardi 13 février, les actionnaires de la SCI Drouot Immobilier qui gère l’espace de vente Drouot-Montmartre, également dénommé Drouot-Nord, se sont massivement prononcés pour la vente du lieu. « Sur les 70 actionnaires environ, 63 ont participé au vote et il n’y a eu qu’un vote contre et une abstention », a indiqué Me Pierre-Marie Rogeon, gérant de la SCI et commissaire-priseur honoraire.

Les actionnaires de la SCI ne sont pas forcément les mêmes que ceux de Drouot Patrimoine. « En novembre dernier, j’ai envoyé une lettre à 43 jeunes commissaires-priseurs actionnaires de Drouot Patrimoine en les informant qu’il y avait quelques actions de la SCI à vendre, suite aux décès de certains confrères. Je n’ai eu que 3 réponses, et seulement pour des demandes de renseignements. Ça ne les intéresse pas car ils ont déjà acheté les actions de Drouot Patrimoine [un règlement impose la détention de 7 000 actions à tout opérateur de vente qui souhaite vendre à Drouot]. Ils ne peuvent pas tout acheter à la fois », explique Pierre-Marie Rogeon.

L’assemblée s’est poursuivie avec un deuxième vote concernant l’acceptation ou non des travaux devant être réalisés dans des locaux déjà en possession de la SCI dans le quartier de la Plaine Saint Denis - locaux qui accueilleront les ventes en remplacement de Drouot-Nord. Là encore, l’assemblée a voté majoritairement pour.

La prochaine étape devrait être : « le Conseil de Drouot devrait normalement se réunir afin de décider de la résiliation du bail pour que nous puissions récupérer les locaux vides. Ensuite, nous engagerons des pourparlers et essayerons de trouver un acheteur solvable », explique le gérant. 
 

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque