Samedi 15 décembre 2018

Foire

La Compagnie nationale des experts claque la porte du « vetting » du PAD en plein salon

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 27 mars 2017 - 328 mots

PARIS [27.03.17] – La Compagnie nationale des experts dirigée par Frédéric Castaing considère qu’elle ne peut pas exercer dans des conditions satisfaisantes son travail de vérification des objets mis en vente sur le salon PAD du jardin des Tuileries.

Alors que le salon venait d’ouvrir deux jours plus tôt, le bureau de la CNE a décidé à l’unanimité de ne plus faire partie de la commission d’admission des objets du PAD (ou « vetting ») chargée d’expertiser les objets exposés par les 67 participants au salon d’art et de design qui s’est tenu au jardin des Tuileries du 22 au 26 mars.

Raison invoquée : « les conditions requises pour l’accomplissement de la mission de la CNE n’étaient pas réunies. » Frédéric Castaing, le président de la CNE, a en effet constaté plusieurs manquements. « Premièrement, la CNE présentait une liste d’experts pour le vetting, mais unilatéralement - pour convenances personnelles - le président du salon Patrick Perrin a rayé des noms d’experts et les a remplacé par d’autres, qui, selon nous, n’ont pas les qualifications nécessaires », a-t-il expliqué au Journal des Arts.

Frédéric Castaing a indiqué qu’il avait reçu de nombreuses lettres émanant de membres de la CNE qui participaient au « vetting » et qui considéraient que les conditions matérielles mises à leur disposition pour accomplir leur mission n’étaient pas à la hauteur, comme par exemple le temps imparti pour examiner de manière sérieuse les objets présentés. « Le temps de l’examen a même été écourté du fait de l’arrivée de la presse sur les lieux, ce qui fait que quantité d’objets n’ont pu être vus. Ceci n’est pas sérieux. »

Ultime grief, le stand de la CNE puis sa vidéo et son présentoir ont disparu du salon. « C’était une sorte de permanence. En cas de problème d’expertise, on pouvait avertir l’expert concerné de la CNE qui venait régler la situation. Mais à partir du moment où tout cela disparaît, nous ne pouvons plus exercer correctement notre mission d’expertise », a conclu le président.

Légende photo

Frédéric Castaing, Président de la Compagnie Nationale des Experts (CNE) © Photo Frédéric Marigaux pour L'oeil - 2007

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque