François Tajan rejoint Artcurial

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 avril 2005 - 195 mots

PARIS - François Tajan devrait prochainement rejoindre la maison Artcurial Briest-Poulain-Le Fur.

« Artcurial est un projet entreprenarial ambitieux, plus porteur d’avenir que le projet Bergé et Associés, plus en retrait, nous a confié François Tajan. Artcurial est une vraie entreprise, mais pas une usine à gaz dans laquelle on peut être noyé. » Une aubaine pour la maison des Dassault, car Tajan devrait emmener dans son trousseau Félix Marcilhac, expert en arts décoratifs du XXe siècle. Pour le moment, les modalités de son intégration ne sont pas encore définies, pas plus que l’éventualité de son actionnariat. L’incertitude demeure aussi sur les conditions de son départ de Tajan SA. « Rodica Seward ne me signifie pas comment les clauses de non-concurrence vont fonctionner, précise François Tajan. Si elle veut les faire fonctionner, ça veut dire me payer mon salaire pendant un an. Et tout le monde sait que ce type de clause n’est pas étanche. J’espère que la décision sera prise au conseil d’administration du 30 mars, mais mon préavis court jusqu’au 30 avril. La balle est dans son camp. » Reste à voir enfin comment l’arrivée de François Tajan sera accueillie par l’ensemble des mousquetaires d’Artcurial, notamment Rémi Le Fur et Hervé Poulain.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°212 du 1 avril 2005, avec le titre suivant : François Tajan rejoint Artcurial

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque