Focus : Shigeru Ban « Pompidou Temporary Studio »

Vente le 15 octobre à Drouot SVV Pierre Bergé & associés

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 7 octobre 2010

De l’automne 2004 à l’été 2009, le studio Shigeru Ban Architects Europe était installé, à Paris au Centre Pompidou, sur la terrasse du sixième étage.

Cette structure temporaire d’environ 150 mètres carrés réalisée par l’architecte japonais en association avec l’agence française Jean de Gastines, a eu pour objet d’accueillir l’équipe du projet du Centre Pompidou-Metz pendant la durée des études. Elle est le lot phare d’une vente aux enchères consacrée à l’architecture, à Paris, le 15 octobre à Drouot chez Pierre Bergé & associés (PBA). « Cette structure a été réalisée à partir du système innovant en tube de carton PTS [Paper Tube Structure] que Shigeru Ban a déjà utilisé, par exemple en 2000 pour la construction du pavillon japonais de l’Exposition universelle de Hanovre », indique François Épin, spécialiste de la vente. Avec ses tubes de cartons ignifugés et hydrofugés, l’architecte tend à prouver que « même les matériaux les plus fragiles peuvent faire des bâtiments solides ». « L’architecte se distingue par des procédés constructifs innovants, son sens de l’expérimentation et l’élégance de ses structures réalisées avec des matériaux organiques high-tech, tel le PTFE [polytétrafluoroéthylène]. Cette structure apparaît comme un aboutissement des recherches de Shigeru Ban », indique Étienne Macret, consultant pour la vente. Conçue pour être ultrarésistante et non salissante comme le PVC, une membrane en PTFE, à base de fibre de verre et de téflon, enveloppe la voûte de cet atelier temporaire.

Depuis son démontage et son entreposage en périphérie de Paris, le « Pompidou Temporary Studio » n’attend plus qu’un nouveau propriétaire. Ce pourrait être légitimement la Ville de Metz. De potentiels acquéreurs privés ont aussi imaginé faire de cette architecture une galerie d’art, un garage ou un couloir de nage. Sa mise en vente publique laisse encore à Metz l’option de la préemption, à moins que le FRAC Centre, qui possède une des plus grandes collections d’architecture, ne soit intéressé. Peu d’œuvres architecturales sont passées aux enchères, à l’instar d’une maison tropicale de Jean Prouvé proposée chez Christie’s le 5 juin 2007 à New York. Elle fut adjugée 4,9 millions de dollars (3,6 millions d’euros) à André Balazs, propriétaire du château Marmont à Los Angeles (Californie).

Shigeru Ban
Titre : Pompidou Temporary Studio, 2004
Matériaux : tube de carton (Paper Tube Structure), polytétrafluoroéthylène (PTFE), bois blond
Dimensions : 4,4 m (l) x 40 m (L) x 3,5 m (h)
Spécialistes de la vente : François Épin et Étienne Macret (consultant)
Estimation : 200 000 à 300 000 euros

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°332 du 8 octobre 2010, avec le titre suivant : Focus : Shigeru Ban « Pompidou Temporary Studio »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque