Affiches

Eddy Mitchell fait son cinéma

Par Armelle Malvoisin · Le Journal des Arts

Le 8 juillet 2005 - 754 mots

Christie’s disperse la collection de l’animateur de la « Dernière séance ».

 PARIS - À l’occasion de la 3e édition du festival Paris Cinéma (jusqu’au 12 juillet), le 7e art est porté au pinacle des enchères. Les reproductions au catalogue sont en noir et blanc, mais les amateurs ne s’y tromperont guère : la collection privée d’environ 200 affiches lithographiées de cinéma consacrée aux grandes stars du cinéma mondial, réunie dans les années 1970 et dispersée le 9 juillet par la SVV Cornette de Saint Cyr, fait preuve d’une singulière qualité. « Ce qui est rare est que cette collection est axée sur un thème : les vedettes féminines, expose l’expert Alexandre Boyer. Une série centrale sur Marilyn Monroe, un ensemble sur Ava Gardner, mais aussi plusieurs affiches sur des films avec Rita Hayworth, Mary Pickford, Greta Garbo, Marlène Dietrich, Veronica Lake, Kim Novak et Audrey Hepburn, plus des Françaises telles Jeanne Moreau et Brigitte Bardot et quelques divas italiennes comme Sophia Loren et Gina Lollobrigida. » La vacation n’est pas que glamour. Elle offre de vraies pièces de collection de la période du début des années 1920 à la fin des années 1960, le plus souvent entoilées donc préservées des dégradations. On trouvera ainsi l’affiche en bon état de The Seven Year Itch, film mythique de Billy Wilder datant de 1955, estimée 2 500 euros, et celle d’Anna Karenine (1935) avec Greta Garbo, dans un état de conservation superbe, estimée 3 000 euros et qui, selon l’expert, « n’est pas passée sur le marché depuis quinze ans ». On notera également La Rivière sans retour (1954) avec Marilyn Monroe et Robert Mitchum, dont un exemplaire, estimé 800 euros, est monté jusqu’à 2 800 euros aux enchères il y a quatre ans à Paris ; Stromboli (1951) de Roberto Rosselini avec Ingrid Bergman, affiche estimée 600 euros ; Les Tueurs (1946), le premier long métrage avec Ava Gardner pour 1 200 euros ; The Lady from Shanghaï (1948), d’Orson Welles, avec Rita Hayworth, estimée 1 500 euros, ou encore la rare et belle affiche de Tueur à gages (1942) avec Veronica Lake, autour de 3 000 euros.

Choix de cinéphile
Quatre jours plus tard, c’est au tour de Christie’s de présenter un ensemble d’affiches de cinéma qu’Eddy Mitchell a achetées à partir du début des années 1980, moment du lancement de son émission télévisée « La dernière séance ». Robert Mitchum, Burt Lancaster mais également Gary Cooper et John Wayne sont les têtes d’affiche de ces films américains des années 1950 à 1970. Les collectionneurs ont en revanche été déçus par le catalogue : aucune rareté à saisir mis à part le lot 87, soit le projet d’affiche originale pour The Horse Soldiers (Les Cavaliers, film de 1959 avec John Wayne), une grande gouache hyperréaliste estimée 3 000 euros qui est un document unique. Pour le reste, bien qu’étant proposées sans prix de réserve, environ 150 affiches (non entoilées mais toutes encadrées) ont été estimées entre 100 et 500 euros pièce pour les plus communes alors qu’elles sont accessibles pour environ 50 euros dans les enseignes spécialisées. « C’est vrai qu’il n’a pas acquis les tirages les plus rares, les plus beaux et les plus chers, reconnaît l’expert consultant Alain Weill. Mais c’est un vrai cinéphile, d’une grande sincérité, qui adore les westerns et qui a fait un choix de films qu’il aime. Cela donne du charme à la vente, non ? » En fait, il s’agit davantage d’une vente people propre à attirer tout le fan-club de l’acteur-chanteur. D’ailleurs, la vente se compose d’une partie Memorabilia (disques d’or et trophées musicaux, costume de scène, bottes en croco entre autres effets personnels). Rock Around the Clock (1956) dont la chanson fut l’inspiration de toute une génération, est proposée à 1 000 euros : « Ce n’est pas une affiche rarissime mais c’est le bon tirage et une pièce emblématique pour les amateurs de rock’n roll. » Et c’est celle d’Eddy Mitchell !

- AFFICHES ET OBJETS DE CINÉMA DE COLLECTION, vente le 9 juillet à 14 h 30, Espace Paris Cinéma, Hôtel de l’industrie (salle Louis-Lumière), 4, place Saint-Germain-des-Prés, 75006 Paris, tél. 06 85 06 47 18, SVV Cornette de Saint Cyr, tél. 01 47 27 11 ; exposition : le 8 juillet 11h-18h et le 9 juillet 10h-12h, www.pariscinema.org - ROCK AROUND EDDY MITCHELL, vente le 12 juillet à 14 h 30, Christie’s, 9, av. Matignon, 75008 Paris, tél. 01 40 76 85 85, exposition : les 8, 9 et 11 juillet 10h-18h, www.christies.com

AFFICHES DE CINÉMA - Experts : Jean-Louis Capitaine et Alexandre Boyer - Nombre de lots : 250 - Estimation totale : 80 000 euros EDDY MITCHELL - Expert : Alain Weill - Nombre de lots : 209 - Estimation totale : 75 000 euros

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°219 du 8 juillet 2005, avec le titre suivant : Eddy Mitchell fait son cinéma

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque