Vendredi 22 novembre 2019

Dans ruinart trois lettres font le mot « art »

Par Pierre Pons · L'ŒIL

Le 28 juin 2013 - 311 mots

Peut-être une scène de retour de chasse : les hommes sont attablés, ils se régalent d’huîtres qu’un serviteur leur apporte par plateaux entiers.

Au premier plan du tableau, deux bouteilles en verre évasé, invention britannique, baignent dans un bain de glace. À droite, un groupe d’hommes déguste le précieux liquide ; tandis que l’un d’eux porte le verre à sa bouche, l’autre admire la robe de ce vin blond qui sera, plus tard, si cher à Apollinaire. À l’autre extrémité de la table, les regards convergent vers le ciel pour suivre le spectacle du bouchon d’une bouteille qu’un homme, armé d’un couteau, s’apprête à faire sauter. La réaction chimique qui fait pétiller naturellement le vin reste encore si peu maîtrisée que l’on surnomme ce liquide du doux nom de « saute-bouchon ». Depuis ce Déjeuner d’huîtres peint en 1735 par Jean-François de Troy (Musée Condé, Chantilly), le champagne s’est invité dans toutes les expressions artistiques, comme vient de le rappeler l’exposition « Les arts de l’effervescence. Champagne ! », au Musée des beaux-arts de Reims. Daumier, Manet, Picasso l’on peint, Gallé et Navlet l’ont sculpté, et les maisons de champagne leur ont emboîté le pas pour s’intéresser à l’art et aux valeurs qu’il véhicule. Alicia Paz a ainsi été désignée « artiste de l’année » par Nicolas Feuillatte. Taittinger a créé en 1983 une collection unissant le champagne à l’art de Vasarely, Arman, Wou-Ki, etc. Plus récemment, la maison Ruinart a fait appel à l’artiste néerlandais Piet Hein Eek qui a réalisé, pour sa collection de blanc de blancs 2003, un coffret trapézoïdal en bois recyclé. Autrement dit une boîte individuelle qui raconte les origines des champagnes Ruinart, puisque, en 1769, la célèbre maison fut la première à expédier son précieux nectar dans des caisses en bois. De l’art ? De faire du champagne et de le faire savoir, pour sûr.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°659 du 1 juillet 2013, avec le titre suivant : Dans ruinart trois lettres font le mot « art »

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque