Mercredi 17 octobre 2018

Collection américaine d’Art précolombien

Binoche et Giquello, le 31 mars à 16 h

Par Marie Potard · L'ŒIL

Le 17 mars 2017 - 272 mots

La maison de ventes Binoche et Giquello a fait de l’art précolombien l’une de ses spécialités. Elle a dispersé de nombreuses grandes collections dans ce domaine : Kerchache, Vanden Avenne ou encore Guy Dulon.

Cette fois, c’est une collection nord-américaine qu’elle offre aux enchères. Le collectionneur a su réunir un des plus grands ensembles d’œuvres d’art autour de l’Afrique, l’Océanie, l’Asie et l’Amérique précolombienne. Aujourd’hui décédé, sa famille a choisi une maison de ventes française pour se séparer de soixante-huit pièces, « car la maison Binoche et Giquello est la plus apte et certainement la seule au monde à pouvoir réaliser des prix remarquables », explique Jacques Blazy, expert de la vente. Il s’agit d’une des plus belles collections d’art précolombien à venir sur le marché : « Pendant près de trente ans, le collectionneur a su s’entourer des meilleurs experts mondiaux et a parcouru les plus grandes ventes et les plus grandes galeries. Avoir du goût et avoir les moyens de son goût, cela ne peut qu’aboutir à une collection exceptionnelle ! », souligne Jacques Blazy.

Parmi les pièces phares de la vente, estimée 1,4 à 1,7 million d’euros, figurent une Vénus callipyge, culture Chupicuaro, fin de la période préclassique (400-100 av. J.-C.), très proche visuellement de celle conservée au Musée du quai Branly-Jacques Chirac dont elle est l’emblème (est. 120 000 à 130 000 euros), ou Parturiente (femme assise), culture Nayarit, style chinesco (100 av. J.-C.–250 ap. J.-C.) en céramique (est. 80 000 à 100 000 euros). Quant au marché, il reste stable malgré les réclamations des pays d’origine. « Nous sommes très prudents sur les provenances, affirme Jacques Blazy, d’où l’intérêt de proposer aux enchères une collection célèbre qui rassure les collectionneurs. »

Binoche et Giquello

Drouot-Richelieu, salle 4, 9, rue Drouot, Paris-9e, www.binocheetgiquello.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°700 du 1 avril 2017, avec le titre suivant : Collection américaine d’Art précolombien

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque