Jeudi 12 décembre 2019

Ventes publiques

Allemagne : vente record pour un tableau de Beckmann adjugé 4,7 millions d'euros

Par LeJournaldesArts.fr (avec AFP) · lejournaldesarts.fr

Le 1 juin 2018 - 258 mots

BERLIN / ALLEMAGNE

Un tableau du peintre expressionniste allemand Max Beckmann, L'Egyptienne, a été vendu jeudi aux enchères à Berlin 4,7 millions d'euros, une somme jamais atteinte dans une vente aux enchères d'oeuvres d'art en Allemagne, d'après la presse allemande.

L'oeuvre, une huile sur toile peinte en 1942 aux Pays-Bas par Beckmann (1884-1950), avait été initialement évaluée à deux millions d'euros. Elle a été adjugée à un acheteur resté anonyme au cours d'une vente à la maison d'enchères berlinoise Villa Grisebach, selon l'agence de presse allemande DPA.

Il s'agit du prix le plus élevé jamais enregistré jusqu'ici en Allemagne dans le cadre d'enchères consacrées aux oeuvres d'art, a dit à DPA Peter Graf zu Eltz, le commissaire-priseur chargé de ces enchères. Le tableau (60 cm x 30 cm) s'intitulait initialement Tête de femme en bleu et gris, avant d'être rebaptisé L'Egyptienne par Beckmann lui-même. Il avait été auparavant montré dans plusieurs grandes expositions dans le monde. C'était la première fois qu'il était proposé à la vente, selon DPA.

Il provient de la succession de Barbara Göpel, une amie intime du peintre. C'est le mari de Mme Göpel, Eberhard Göpel, mécène de Beckmann, qui avait acquis le tableau à Amsterdam. Historien de l'art, Eberhard Göpel avait participé pendant la guerre au vol d'oeuvres d'art orchestré par les nazis dans l'Europe occupée, notamment chez leurs propriétaires juifs. M. Göpel devait, entre autres, rassembler des oeuvres pour un futur "musée du Führer" à Linz, en Autriche.
Selon DPA, L'Egyptienne ne provient toutefois pas de ces pillages.

Cet article a été publié le 31 Mai 2018 par l'AFP

Thématiques

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque