Dimanche 15 décembre 2019

Ventes publiques

17 enchères millionnaires dans les ventes parisiennes d’art contemporain

Par Alexia Lanta Maestrati · Le Journal des Arts

Le 20 juin 2018 - 610 mots

PARIS

L’ ample moisson printanière des ventes d’art contemporain à Paris témoigne d’un marché en bonne santé soutenu par les adjudications d’artistes habituels, hormis Van Gogh.

Paris. Kazuo Shiraga, Nicolas de Staël, Zao Wou-Ki, et Van Gogh ont animé les ventes parisiennes de Christie’s, Sotheby’s et Artcurial. Les résultats des habituelles ventes d’art contemporain parisiennes en ce début juin témoignent d’un marché en bonne santé. Christie’s, Sotheby’s et Artcurial, qui a regroupé sa vente d’art contemporain avec celle d’art moderne, affichent des résultats en progression pour leurs ventes du soir, avec quelques surprises. Cependant, les adjudications de la majorité des lots demeurent dans la fourchette des estimations.

Sotheby’s proposait 43 lots et affiche un fort taux de vente (90,7 %). La maison récolte un volume total de 37,8 millions d’euros (1). Un résultat supérieur de plus de 10 millions d’euros, comparé à ses concurrentes et une progression importante par rapport à la vente de la saison dernière (26,4 millions d’euros). La maison new-yorkaise a battu son record pour une vacation d’art contemporain à Paris, avec un total de 45,5 millions d’euros pour les vacations du soir et du jour. Christie’s offrait 47 lots et enregistre un taux de lots vendus encore plus élevé (96 %). Le volume total de la vente est de 25,3 millions d’euros, un résultat en hausse comparé à l’an passé (16,9 millions d’euros). Artcurial présentait 57 lots d’art moderne et contemporain et affiche un taux de lots vendus moins élevé (72 %). Elle totalise cependant 25 millions d’euros. En 2017, sa vente d’art contemporain du soir rapportait 4,3 millions d’euros et celle d’art moderne et impressionniste 6,6 millions d’euros. La vedette que constituait Raccommodeuses de filets dans les dunes, une œuvre de jeunesse de Van Gogh, s’est envolée sous les applaudissements pour 7 millions d’euros sous le marteau de Francis Briest chez Artcurial. À Paris, le dernier Van Gogh passé à l’encan remontait à 1990 (Le Jardin à Anvers).

Nouveau record pour Shiraga

Dix-sept œuvres ont franchi le seuil du million d’euros ; neuf sous le marteau de Sotheby’s, cinq chez Christie’s et trois chez Artcurial. L’artiste du mouvement Gutaï Kazuo Shiraga obtient avec Takao la plus haute adjudication de la saison. La longue bataille d’enchères pour l’œuvre du Japonais chez Sotheby’s a été interrompue par l’intervention d’une activiste accroupie sur le socle d’exposition, tentant d’ôter ses vêtements avant une sortie forcée par les vigiles de la maison. Adjugé 8,7 millions d’euros, l’œuvre pulvérise le précédent record de l’artiste (3,9 millions d’euros).

Comme l’an dernier, Nicolas de Staël, Zao Wou-Ki, Jean Dubuffet et Soulages font partie des artistes les plus passés à l’encan cette saison. Christie’s a vendu une peinture de Nicolas de Staël pour 8,2 millions d’euros, deuxième œuvre la plus chère pour ce derniers. Huit œuvres de Zao Wou-Ki sont passées en vente, dont 4 millionnaires, notamment 21.03.69 adjugé 4,1 millions sous le marteau de Sotheby’s. Lot phare chez Artcurial Élément mécanique de Fernand Léger est parti pour 1,8 million d’euros en dessous de son estimation basse ; six autres œuvres de l’artiste étaient également en vente dans la maison dont deux ont été ravalées.

Christie’s ouvrait la soirée avec un ensemble de 22 œuvres, données par des artistes et des galeristes, vendues au profit du Consortium de Dijon. En phase avec son estimation, la vente a totalisé 1,6 million d’euros, portée par une peinture de l’Américain Wade Guyton, estimée entre 150 000 et 200 000 euros et adjugée 535 000 euros. Les ventes de jour furent également fructueuses, chez Sotheby’s l’artiste Mark Tobey a doublé son record précédent avec une œuvre adjugée 1,4 million d’euros.

(1) Hormis les estimations, tous les prix sont indiqués frais acheteurs inclus.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°504 du 22 juin 2018, avec le titre suivant : 17 enchères millionnaires dans les ventes parisiennes d’art contemporain

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque