Lundi 16 septembre 2019

L’ouverture de l’exposition « Menus plaisirs du roi » en suspens en raison de l’occupation des Archives Nationales

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 21 janvier 2011 - 293 mots

PARIS [21.01.11] – L’exposition « Menus plaisirs du roi » dont l’ouverture était prévue le 19 janvier aux Archives nationales n’a toujours pas ouvert ses portes au public. L’ouverture reste en suspens en raison de la poursuite de l’occupation des locaux par l'intersyndicale du personnel, un mouvement de protestation contre l’installation de la Maison de l’Histoire de France sur le site.

L’intersyndical des Archives nationales a voté la poursuite de l’occupation de ses locaux. Comme attendu, cette décision a entraîné le report de la programmation culturelle de l’institution. En effet, comme nous le rapportions récemment, le ministère de la Culture a estimé que ce mouvement est incompatible avec l’accueil du public et la tenue d’évènements culturels au sein de l’établissement. L’exposition « Menus plaisirs du roi », qui devait ouvrir ses portes au public le 19 janvier, est ainsi pour l’heure, toujours fermée au public.

Depuis septembre 2010, l’intersyndicale du personnel des Archives nationales occupe partiellement l’Hôtel de Soubise. Il s’agit d’un acte de protestation contre la décision prise par le président de la République d’installer la future Maison de l’Histoire de France sur le site des Archives, dont une partie va être déplacée d’ici 2013 à Pierrefitte-sur-Seine. L’intersyndical souhaite que l’Hôtel de Soubise, situé au cœur de Paris, « reste le centre d'activités culturelles des Archives ».

Les Archives nationales soulignent que cette exposition a nécessité deux ans de travail et coûté 240 000 euros. Elle présente 130 œuvres graphiques relatives au « Menus Plaisirs », le département de la Maison du Roi chargé d’organiser les fêtes et spectacles au XVII et XVIIIe siècles. Jean-François Quemin, responsable de la communication de l’établissement, a confié après l’inauguration de la manifestation : « Tout le monde a apprécié l'exposition, c'est un gâchis terrible ».
(Avec AFP)

Légende photo

Archives nationales, cour de l'hôtel de Soubise, Paris. Occupation de l'hôtel par les syndicats contre l'installation de la « maison de l'histoire de France » dans l'hôtel de Soubise - Photo Coyau - 18 Septembre 2010 - Licence CC BY SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque