Mercredi 17 octobre 2018

L’Etat va augmenter ses subventions au centre d’art Passerelle

Par Marine Vazzoler · lejournaldesarts.fr

Le 22 février 2017 - 271 mots

BREST (BRETAGNE) [22.02.17] – Lors de sa visite à Brest le 16 février dernier, la ministre de la Culture et de la Communication Audrey Azoulay a annoncé vouloir augmenter la subvention d’Etat allouée au centre d’art contemporain Passerelle. Une conséquence directe de la fermeture du Quartier à Quimper.

Au terme de sa visite du centre d’art Passerelle situé à Brest, Audrey Azoulay a indiqué que ce dernier bénéficierait d’une augmentation « significative » des subventions que l’Etat lui alloue. Une forme de compensation régionale après la fermeture du centre d’art quimpérois Le Quartier à l’été 2016.

La ministre va également renforcer les résidences d’artistes, en particulier dans les endroits encore peu touchés par l’art contemporain, comme le rapporte le journal Ouest-France.

La région Bretagne ne compte que deux centres d’art conventionnés : Passerelle à Brest et la Criée à Rennes. La Criée étant plus dotée par l’Etat (elle reçoit environ 83 000 euros par an) que Passerelle, l’objectif est donc « d’harmoniser et d’équilibrer » les subventions entre ces deux centres d’art pour que chacun reçoive la même somme d’argent.

Le directeur de Passerelle Etienne Bernard a expliqué au Journal des Arts que le « procédé est plus complexe qu’une simple augmentation ». Il s’intègre en effet dans « deux grandes remises à plat : une régionale et une nationale ».

Au plan national, l’Etat a prévu en 2017 d’ajouter 20 000 € aux 45 000 € qu’il verse habituellement à Passerelle. La Direction Régionale des Affaires Culturelles Bretagne, délégation de l'Etat en région, va apporter 18 000 €, dotant ainsi globalement le centre d’art d’un budget de 83 000 €.

Information
Le site Internet de Passerelle centre d'art contemporain

Légendes Photos :
Un nouveau printemps, installation de Stéphane Calais dans le Patio central de Passerelle Centre d'art contemporain, Brest © photo Aurélien Mole, 2014 - Courtesy Passerelle Centre d'art contemporain

Etienne BERNARD directeur de Passerelle Centre d'art contemporain, Brest © photo Aurélien Mole, 2012 - Courtesy Passerelle Centre d'art contemporain

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque