Lundi 21 septembre 2020

Centre d'art

La Bretagne en deuil de ses centres d’art

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 23 juin 2016 - 181 mots

Fermetures - On savait le centre d’art contemporain dit Le Quartier à Quimper et la Galerie du Dourven dans les Côtes-d’Armor menacés.

Malheureusement, leur fermeture ne fait plus aucun doute. La décision début juin de la municipalité de Quimper de supprimer sa subvention d’un montant de 252 000 € sur un budget de 600 000 € est irrévocable, malgré la montée au créneau de la ministre de la Culture, Audrey Azoulay, et sa proposition d’accroître de 120 000 à 140 000 € la contribution de l’État au budget qui devait être couplée à une dotation de 100 000 € versée au conservatoire de musique de la ville. Le changement de majorité en mars 2014 a donc été fatal pour ce centre d’art historique de Bretagne qui clôt vingt-six années d’existence avec Nicolas de Crécy le 18 septembre prochain. Idem pour la Galerie du Dourven, lieu de création et de présentation de l’art contemporain créé en 1992, qui ne propose aucune exposition cet été après l’arrêt de la subvention départementale, là encore induit par le basculement à droite du département des Côtes-d’Armor.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : La Bretagne en deuil de ses centres d’art

Tous les articles dans Création

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque