Samedi 16 novembre 2019

Les professionnels des enchères s’engagent dans l’élaboration d’un code de déontologie pour 2011

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 6 décembre 2010 - 251 mots

PARIS [06.12.10] – La profession des enchères s’est réunie pour réfléchir à la réalisation d’un code de déontologie qui serait remis au Garde des Sceaux à la fin du mois de juin 2011.

Le Conseil des ventes volontaires de meubles aux enchères publiques (CVV) a annoncé que plusieurs professionnels du milieu des enchères se sont réunis le jeudi 2 décembre 2010 dans ses locaux, afin d’élaborer un code de déontologie. Il devrait être remis au nouveau Garde des Sceaux, Michel Mercier, à la fin du premier semestre 2011.

Selon l’AFP, étaient présents le Syndicat national des maisons de ventes (SYMEV), l’Association des ventes aux enchères automobiles, Drouot, Sotheby’s, Christie’s, ainsi que la Chambre nationale des commissaires priseurs judiciaires.

Le projet de création de ce code déontologique répond à la volonté exprimée par Michèle Alliot Marie à l’occasion de la convention annuelle du SYMEV du 8 octobre 2010. L’ancienne ministre de la Justice préconisait la mise en place de « règles claires » afin de rétablir la confiance dans les ventes publiques, suite aux scandales de détournement d’œuvres à Drouot révélés en 2009.

Le CVV, organe de régulation et de surveillance du secteur, est chargé d’élaborer ce code de déontologie en concertation avec les professionnels. Cette autorité dispose déjà de règles et principes législatifs établis afin de garantir un fonctionnement transparent des enchères. Or, ces derniers se trouvent seulement publiés par le CVV dans un « guide déontologique ».

Légende photo

Michel Mercier (2009) - photographe Olivier Ezratty - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque