Vendredi 23 février 2018

Les musées américains ouvrent leurs espaces aux réceptions de mariage

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 8 septembre 2009

ETATS-UNIS [09.09.09] – Pour collecter des fonds dans l’actuelle conjoncture économique, certains musées américains louent leurs espaces pour des mariages.

Avec la diminution de leurs fonds de dotation, beaucoup de musées américains comptent désormais avec une source de revenues peu orthodoxe : la location de leurs espaces pour les réceptions de mariage. C’est le cas de l’Art Institute of Chicago, du Denver Art Museum ou encore de l’Indianopolis Museum of Art.

Selon Art Info, d’autres musées les ont imités en raison de la crise. Le Detroit Institute of Arts a récemment accueilli sa première réception de mariage. « L’économie est certainement l’un des facteurs qui nous conduit à accepter plus d’événements sociaux », a affirmé le directeur du musée Elliot Broom. Pour Debra Hemeon, la directrice du Cape Cod Museum of Art situé au Massachusetts, l’ouverture du musée pour des événements peut également attirer de possibles donateurs.

Ce genre de service pose pourtant des problèmes, notamment en ce qui concerne la sécurité des oeuvres. « On doit mettre beaucoup d’agents de sécurité, pas à cause de possibles vols, mais simplement parce qu’il y a beaucoup de gens autour des oeuvres. On doit ainsi avoir plus de yeux qui les surveillent pour être sûr que les personnes ne s’approchent pas trop », a expliqué Broom.

Malgré plusieurs demandes, certains musées, comme le Philadelphia Museum of Art, préfèrent éviter un possible accident et refusent systématiquement toute proposition. « La politique du musée interdit les réceptions de mariages, avant tout pour assurer la protection de la collection », a affirmé la directrice du musée Elisabeth Flynn.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque