Les recettes des musées américains face à la crise : augmenter les prix et licencier

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 16 mars 2009

NEW YORK ET CHICAGO (ETATS-UNIS) [16.03.09] – La récession économique n’a pas épargné deux des plus importants musées américains : le Metropolitan Museum of Art licencie 74 salariés et l’Art Institute of Chicago augmente le prix d’entrée de 50 %.

En 2008, les fonds de dotation du Metropolitan Museum of Art sont passés de 2,9 à 2,1 milliards de dollars. Cette chute de 28 % s’est traduite par des mesures prises par le musée depuis février lorsqu’a été annoncée la fermeture de 15 de ses 23 boutiques. À présent, le New York Times rapporte que le musée a notifié le 12 mars le renvoi d’un quart de son personnel du merchandising, soit le départ de 74 employés qui s’ajoute aux 53 suppressions d’emploi de l’année dernière. Cette situation ne s’améliora probablement pas au cours des prochains mois : avant l’été est prévu le licenciement de 10 % de l’ensemble des 2500 employés du musée, dans tous les départements. Le MET affirme que ces mesures n’auront pas de conséquences sur son fonctionnement.

Ailleurs, pour faire face à la crise, on augmente les prix. Malgré le démenti d’un porte-parole du l’Art Institute of Chicago, la crise semble avoir aussi touché ce musée : le prix de son entrée augmentera de 50%, passant de 12 à 18 dollars. Selon le Chicago Tribune, cette hausse touchera aussi les étudiants et les seniors, dont les tarifs seront respectivement de 7 et 12 dollars.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque