Mercredi 12 décembre 2018

Le photographe Gabriele Basilico est mort

Par Stefan Cornic · lejournaldesarts.fr

Le 15 février 2013 - 173 mots

MILAN (ITALIE) [15.02.13] – Le photographe italien, amoureux d’architecture et d’urbanisme, est décédé à l’âge de 68 ans des suites d’un cancer des poumons.

« C’était un architecte de formation qui est devenu un architecte de la lumière. Il possédait la rigueur de l’école allemande, celle des Becher, et la poésie de son pays, l’Italie », a déclaré Jean-Luc Monterosso, directeur de la Maison européenne de la photographie, à l’annonce du décès du photographe. L’institution parisienne lui avait consacré une exposition importante en 2006.

Né à Milan en 1944, Gabriele Basilico y est mort mercredi 13 février 2013. Diplômé d’architecture en 1973, Gabriele Basilico s’était tourné vers la photographie pour s’y consacrer pleinement la décennie suivante, mettant à profit son œil formé aux sensibilités urbanistiques.

Fasciné par les villes, il a parcouru et observé de nombreux pays, du Brésil à la Chine, en passant par le Liban et bien évidemment l’Italie. En véritable archéologue moderne des lieux, il en transmettait l’essence et les mutations de manière méticuleuse par le biais de l’image photographique.

Légende photo

Gabriele Basilico, chantier de MAXXI 2009, Courtesy Fondazione MAXXI

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque