Le Musée de l’histoire de France sur l’île Seguin ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 11 décembre 2009

PARIS [11.12.09] – L’île Seguin serait parmi les options les plus sérieuses envisagées par Nicolas Sarkozy pour abriter son Musée de l’histoire de France. Selon les informations du Monde, le Président privilégierait l’île de Boulogne-Billancourt.

Après les Invalides, Vincennes et Fontainebleau, c’est au tour de l’île Seguin d’être envisagée pour accueillir le futur Musée de l’histoire de France voulu par Nicolas Sarkozy.
Selon nos confrères du Monde, le Président privilégierait cette option.

Ce lieu a l’avantage d’être un site complètement neuf : les Invalides sont marqués par l’empreinte de Napoléon et Vincennes, qui a déjà son musée de l’histoire militaire, abrite les archives des armées. Reste Fontainebleau, mais le château est isolé, mal desservi par les transports en commun.

Depuis que François Pinault est allé installer ses collections au Palais Grassi à Venise, l’île Seguin, ancien site des usines Renault, est devenue un enjeu immobilier de premier plan dans les Hauts-de-Seine : les projets, avortés, se sont succédé, entre cinémas, campus universitaire et espaces verts.

Boulogne-Billancourt est également situé au cœur de l’ancien fief électoral de Nicolas Sarkozy.

Jean-François Hebert, nommé fin septembre à la tête du projet du futur musée, interrogé dans le Monde, nuance l’information : « L’île Seguin est une piste sérieuse, mais ce n’est qu’une piste parmi d’autres » , ajoutant : « Et rien, de toute façon, ne sera annoncé avant les élections régionales. »

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque