Le directeur de la galerie Salander-O’Reilly avoue sa complicité avec Lawrence B. Salander

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 avril 2009

NEW YORK (ETATS-UNIS) [10.04.09] – Steven Harvey, le directeur de la galerie new-yorkaise dont le propriétaire a été accusé d’avoir volé 88 millions de dollars à des collectionneurs et à la Bank of America Corp., plaide coupable d’avoir falsifié les registres de la galerie.

Lawrence Salander

Arrêté le 12 mars, le directeur de la galerie Salander-O’Reilly a avoué avoir falsifié des registres et des documents, rapporte Bloomberg. Il a déclaré qu’il savait au moment des signatures que la galerie, dans son activité de conseil en investissement dans l’art, ne remplirait pas ses contrats envers les investisseurs et garderait l’argent pour son propre bénéfice. Sa sentence sera proclamée en juin.

On se souvient qu’en mars 2009, le galeriste Lawrence B. Salander a été arrêté et inculpé pour des délits de fraude et de falsifications de transactions. Plus de 100 chefs d’accusation ont été retenus contre lui. Abusant de la confiance des investisseurs, il leur a vendu des œuvres deux ou trois fois. Il a plaidé non coupable pendant l’acte d’accusation.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque