Vendredi 23 février 2018

Faut-il détruire le pavillon allemand de la Biennale de Venise ?

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 juillet 2010

BERLIN (ALLEMAGNE) [01.07.10] – Le pavillon allemand de la Biennale de Venise, typique de l’architecture nazie, est au centre d’un vif débat. Le président de la Chambre fédérale allemande des architectes et une association d’artistes souhaitent sa démolition alors que d’autres plaident pour sa conservation.

Le pavillon allemand de la Biennale de Venise survivra-t-il à l’édition 2011 ? Rien n’est moins sûr. Le président la Chambre fédérale des architectes, Sighart Schmid et le président de la Fédération des artistes des arts visuels, Werner Schaub, soutenus par le président de la République fédérale allemande, ainsi qu’un comité d’artistes souhaitent la démolition du pavillon et la construction d’un nouveau bâtiment.

Selon eux, le pavillon représente une image de l’Allemagne qui ne correspond plus à la réalité. Construit en 1909 par l’architecte italien Daniele Donghi, le pavillon à l’architecture d’un temple antique a été transformé en 1938 selon la volonté d’Hitler par l’architecte allemand Ernst Haiger qui avec l’ajout de quatre piliers massifs en fit un bâtiment caractéristique de la monumentalité de l’architecture nazie.

Le pavillon ne « correspond pas à notre Etat démocratique » a déclaré au WeltOnline Sighart Schmid. Une idée partagée par l’artiste Tino Sehgal qui a co-représenté l’Allemagne à la Biennale de 2005. La seconde raison invoquée est le problème architectonique. La conception architecturale actuelle du pavillon pose de plus en plus de difficultés pour la scénographie.

Les opposants au projet, parmi lesquels l’historienne d’art, Susanne Gaensheimer – curatrice du pavillon pour l’édition 2011 – ou encore l’artiste contemporain Hans Haacke, lauréat du Lion d’Or en 1993, estiment que le pavillon, en dépit de son architecture « fasciste », est avant tout un « témoin de l’histoire » a précisé Gaensheimer au FocusOnline.

Légendes photos

Haut : Façade du pavillon allemand dans les Giardini de Venise en 2009 © Photo Ludosane

Bas : Installation en 2009 dans le pavillon allemand de l'artiste anglais Liam Gillick - Wir würden Sie sich verhalten / Eine Küchenkatze spricht © Photo Ludosane

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque