Vendredi 25 septembre 2020

Vincent Pomarède, Le Louvre. Toutes les peintures

Un « livre » universel

Par Vincent Delaury · L'ŒIL

Le 8 novembre 2012 - 231 mots

En 1848, le visiteur du Louvre arpentait le musée avec, en main, la première liste exhaustive des œuvres exposées.

En 2012, le musée prolonge cette initiative par la publication d’un livre en coédition avec Skira/Flammarion : Le Louvre. Toutes les peintures, recensement des 3 217 tableaux accrochés à ses cimaises. La liste est devenue un ouvrage imposant, aux illustrations de qualité accompagnées de notices détaillées et d’un DVD, « sans qu’il ne se substitue jamais auprès du public à la visite du musée », relève toutefois Vincent Pomarède, directeur du département des Peintures.

Dans ses pages comme dans les salles, les écoles de peinture française et italienne dominent, représentées par les chefs-d’œuvre de Delacroix, d’Ingres, de Raphaël et Vinci. Dans la salle des États, entre Les Noces de Cana et La Joconde, se trouve le cœur historique de la collection des rois de France, épris de peinture italienne depuis François Ier. Dans l’esprit d’universalité qui prévaut depuis sa création, le musée a poursuivi ses acquisitions et comblé ses lacunes, comme celles des écoles allemande et flamande, longtemps méprisées. Parcourir le livre, c’est ainsi suivre le fil de l’histoire du Louvre, des primitifs italiens à l’école anglo-saxonne qui, à l’étroit au bout de l’aile Sully, s’enrichit depuis la création en 2002 de l’association American Friends of the Louvre.

Vincent Pomarède, Le Louvre. Toutes les peintures, coédition Skira Flammarion/Louvre, 784 p., 52 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°652 du 1 décembre 2012, avec le titre suivant : Vincent Pomarède, Le Louvre. Toutes les peintures

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque