Dimanche 21 octobre 2018

Arles (13)

Van Gogh de retour sur ses terres

Fondation Van Gogh Jusqu’au 11 septembre 2016

Par Lina Mistretta · L'ŒIL

Le 24 juin 2016 - 301 mots

Le public était venu nombreux pour assister au nouvel accrochage de la Fondation Van Gogh d’Arles, et l’enthousiasme était palpable.

Les trente et une œuvres du maître hollandais, dont vingt-neuf montrées pour la première fois à Arles grâce au prêt du Musée d’Amsterdam, sont présentées au premier étage. L’exposition est articulée en trois thèmes différenciés par la couleur des murs : la figure, la nature morte et le paysage, les trois sujets de prédilection de Van Gogh. Le parcours est une sorte de voyage dans les villes qui ont marqué sa vie et son œuvre. Dans son village, à Nuenen, il explore nombre de sujets empruntés à la vie des paysans et des artisans avant que ses personnages ne s’effacent au profit d’une nature qui regarde du côté de Millet. À Anvers, le peintre découvre la couleur, subit l’influence de Rubens. À Paris, il peint de nombreux autoportraits d’un chromatisme plus vif, comme le fameux Autoportrait au chapeau de feutre gris ou Autoportrait en artiste. Lorsqu’il répond à l’appel du Sud pour y trouver la couleur et la lumière, Van Gogh s’affirme comme l’un des peintres les plus originaux de son temps. À Arles, il réalise ses natures mortes les plus emblématiques, dont les fameux Tournesols, ou cette Nature morte aux pommes de terre, qui revisite par une palette claire celle de Nuenen peinte en 1885. C’est là qu’il puise aussi ses motifs de paysages : il entame une longue série de champs et de vergers qui s’inspirent des estampes japonaises, mais c’est à Saint-Rémy-de-Provence qu’il est frappé par les motifs les plus typiques du paysage provençal. Dans le jardin de l’asile où il s’est fait interner à Auvers-sur-Oise, dont il peint Les Marronniers, il immortalisera le docteur Gachet et offrira sa plus belle ode à la nature avec des Épis de blé.

Van Gogh en Provence. La tradition modernisée

Fondation Vincent Van Gogh, 35ter, rue du Docteur-Fanton, Arles(13), www.fondation-vincentvangogh-arles.org

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : Van Gogh de retour sur ses terres

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque