musée

Vallotton, artiste militant

L'ŒIL

Le 1 février 2001

Chantre du mouvement Nabi aux côtés de Pierre Bonnard ou Maurice Denis, Félix Vallotton, célèbre pour ses scènes d’intérieurs, ses nus féminins et ses paysages quasi-surnaturels, reste à découvrir en tant qu’artiste militant. Une vaste rétrospective, riche d’une centaine d’œuvres, retrace l’itinéraire de cet artiste fécond. L’exposition met l’accent sur l’acuité de son regard face aux événements qui lui sont contemporains : affaire Dreyfus, guerre des Boers, politique coloniale française... « Le très singulier Vallotton », comme on le surnomme à la Revue Blanche où il est dessinateur officiel, crée des œuvres graphiques aux larges formes planes que l’on retrouve dans ses peintures aux couleurs saturées. Le Tout-Paris y est croqué de façon acerbe et critique, laissant percer le pessimisme d’un artiste sans illusions sur la nature humaine.

LYON, Musée des Beaux-Arts, 22 février-20 mai.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°523 du 1 février 2001, avec le titre suivant : Vallotton, artiste militant

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque