Dimanche 16 décembre 2018

Valadon à Martigny

Première rétrospective suisse

Le Journal des Arts

Le 1 janvier 1996 - 300 mots

Suzanne Valadon fait l’objet d’une première rétrospective suisse à la Fondation Gianadda. Soixante-dix peintures et une cinquantaine d’œuvres sur papier – provenant de collections publiques et privées de Suisse, de France, d’Allemagne et des États-Unis – retracent quarante années de peinture : nus, portraits, scènes d’intérieur, natures mortes et paysages.

MARTIGNY - La "terrible Maria" – diminutif de Marie-Clémentine, le véritable prénom de Suzanne Valadon – s’est lancée dans le Montmartre des années 1880 comme modèle avant de s’imposer, non sans mal, en tant que peintre. Entre-temps, à l’âge de 18 ans, elle aura donné naissance à Maurice Utrillo.

Suzanne Valadon a posé pour Puvis de Chavanne, Renoir, Toulouse-Lautrec… mais jamais pour Degas, "bien qu’on ait dit cent fois le contraire", sans doute en raison de l’amitié qui unissait les deux artistes. "Cette diablesse de Maria avait le génie du dessin", assurait même le maître reconnu par tous, qui avait accroché dans sa salle à manger une de ses sanguines.

Sous ces auspices, rien d’étonnant donc à ce que les œuvres de jeunesse de Suzanne Valadon soient teintées, de son propre aveu, "de la psychologie de Lautrec et de la misogynie de Degas". Elle sera la seule femme à exposer au Salon de 1894, mais à une époque qui faisait dire à l’artiste russe Marevna (Maria Vorobev) : "Être une femme et un peintre ne veut pas dire que l’on est une prostituée !", on imagine les difficultés que la belle Suzanne rencontra pour faire admettre son talent. Aujourd’hui encore, elle n’est bien souvent que "la mère d’Utrillo"… Toutefois, il n’est pas interdit de penser le contraire.

RÉTROSPECTIVE SUZANNE VALADON, Fondation Pierre Gianadda, Martigny, du 26 janvier au 27 mai. Catalogue édité par la Fondation, avec des essais de Daniel Marchesseau, commissaire de l’exposition, Ronald Pickvance, Thérèse Diamand-Rosinsky, June Rose.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°21 du 1 janvier 1996, avec le titre suivant : Valadon à Martigny

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque