Une rétrospective Enki Bilal à Toulon

Par Nathalie Eggs · Le Journal des Arts

Le 29 octobre 2014 - 150 mots

TOULON - L’Hôtel des arts, Centre d’art du Conseil général du Var, met à l’honneur pour la première fois la bande dessinée. À travers une approche rétrospective et thématique du travail d’Enki Bilal (illustrations, peintures, clips vidéo, compression cinématographique et bandes dessinées), l’exposition « Oxymore and More » permet aux visiteurs de découvrir les multiples talents de cet « artiste hybride ». Né en 1951 à Belgrade et venu s’installer à l’âge de 10 ans en France, Enki Bilal a 21 ans lorsqu’il publie ses premières planches dessinées. Il rencontre rapidement le succès auprès de plusieurs générations, quel que soit le médium utilisé. Alors que paraît le dernier opus, La Couleur de l’air, de sa trilogie et que l’un de ses ouvrages phares Bleu Sang est réédité, l’exposition dont le commissariat est assuré par Pascal Orsini se penche sur sa production prolifique et variée au cours des trois dernières décennies.

« Oxymore and More »

Jusqu’au 4 janvier 2015, Hôtel des Arts, 236 bd Maréchal Leclerc, Toulon.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°422 du 31 octobre 2014, avec le titre suivant : Une rétrospective Enki Bilal à Toulon

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque