Une avant-garde singulière

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 mars 2009

« Futur antérieur », présentée au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, revient sur une avant-garde singulière du début du XXe siècle, formée en Russie et en Pologne autour de manifestes pour un art juif moderne.

PARIS - La collection de livres imprimés et d’esquisses de l’institution parisienne s’enrichit de prêts en provenance du Musée d’Israël et du Musée d’ethnographie de Saint-Pétersbourg. Les travaux exposés des artistes El Lissitzky, Nathan Altman, Marc Chagall et Henryk Berlewi témoignent d’une époque où la culture juive était valorisée par les expéditions ethnographiques, la collecte, la copie de motifs traditionnels et l’essor d’une littérature et d’un théâtre yiddish.

« Futur antérieur, l’avant-garde et le livre yiddish, 1914-1939 », Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, hôtel de Saint-Aignan, 71, rue du Temple, 75003 Paris, tél. 01 53 01 86 60. Jusqu’au 17 mai.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°299 du 20 mars 2009, avec le titre suivant : Une avant-garde singulière

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque