Vendredi 27 novembre 2020

Une amitié à la Picasso

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 mars 2006 - 101 mots

PARIS - Le Musée de la Vie romantique, à Paris, consacre une exposition aux dernières années de Picasso, lorsqu’il rencontre le jeune graveur Piero Crommelynck. Alors âgé de 82 ans, le maître espagnol redécouvre l’énergie de sa jeunesse grâce à cette amitié prolifique donnant lieu à ses plus célèbres séries de gravures, 347, en 1966, et 156, en 1970-1971. Une sélection de ces eaux-fortes dévoile, aux côtés de tableaux du peintre, la relation intime et artistique qui lia les deux créateurs.

« Pablo Picasso – Piero Crommelynck, dialogues à l’atelier de gravures », Musée de la Vie romantique, 16, rue Chaptal, 75009 Paris, tél. 01 55 31 95 67. Jusqu’au 11 juin.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°232 du 3 mars 2006, avec le titre suivant : Une amitié à la Picasso

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque