Mercredi 20 novembre 2019

Un peintre du roi

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2006 - 96 mots

ORLÉANS - Cette première monographie de l’artiste Michel Corneille (1603-1664), organisée par le Musée des beaux-arts d’Orléans, lève le voile sur l’un des précurseurs du classicisme français. Élève de Simon Vouet, puis lauréat par deux fois des « Mays de Notre-Dame » – concours de peinture –, le peintre fut nommé professeur à l’Académie royale en 1663. Tableaux, dessins, gravures et tapisseries révèlent un artiste en faveur à la cour de la régente Anne d’Autriche et du premier ministre Mazarin.

« Michel Corneille : un peintre du roi au temps de Mazarin », Musée des beaux-arts, 1, rue Fernand-Rabier, 45000 Orléans, tél. 02 38 79 21 55.
Jusqu’au 9 juillet.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°235 du 14 avril 2006, avec le titre suivant : Un peintre du roi

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque