Un nouvel écrin pour la collection Reinhart

L'ŒIL

Le 1 février 1999

« Je suis ravi de ma visite à Winterthur. Tout le monde m’avait parlé de cette merveilleuse collection mais elle parle par elle-même cent fois plus fort que tout le monde. » Sur les traces de Paul Valéry, on peut de nouveau admirer les chefs-d’œuvre de la collection Oskar Reinhart dans la villa Am Römerholz, qui rouvre après deux années de travaux. Les architectes ont rétabli la disposition intérieure et les volumes originels de l’habitat – modifiés lors de l’ouverture du musée en 1970 – restituant ainsi l’atmosphère privée qui fait le charme de la villa. Le nouvel accrochage est, quant à lui, fidèle aux principes chers à Reinhart, qui aimait associer et confronter les œuvres selon leurs couleurs, leurs sujets ou leurs formats, en dehors de toute considération chronologique. Riche de deux cents œuvres, datant du XVe au tournant du XXe – avec une forte prédominance de la peinture XIXe – cette collection attira récemment toutes les suspicions, Reinhart étant soupçonné de l’avoir substantiellement enrichie lors du second conflit mondial. Que nenni, s’insurge-t-on au musée où l’on explique qu’elle aurait été principalement constituée dans les années 20, alors que l’entreprise familiale prospérait dans le commerce du coton et du café. Reinhart fut guidé dans sa politique d’achat par les préceptes du théoricien de l’art allemand Meier-Graefe, qui jugeait toutes les périodes de l’histoire de l’art à l’aune de l’impressionnisme. Le collectionneur fit ainsi preuve d’un certain conservatisme, alors que non loin de là, à Winterthur même, les époux Hahnloser s’orientaient vers des choix plus audacieux. On ne peut toutefois que partager l’éblouissement de Paul Valéry devant le bel ensemble de Delacroix, Daumier, Courbet, Renoir, Manet et Cézanne. Un petit coin d’immortalité pour nos civilisations.

WINTERTHUR, Collection Oskar Reinhart/Am Römerholz, Haldenstrasse 95, tél. 522 692 740.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°503 du 1 février 1999, avec le titre suivant : Un nouvel écrin pour la collection Reinhart

Tous les articles dans Expositions

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque